Europe et international

Tour d'Europe des allègements des restrictions sanitaires

03 décembre 2020 • Louise Burgher

shutterstock_1805518657.jpg

Après les reconfinements, plus ou moins sévères, du mois de novembre, les pays européens se préparent à des assouplissements en vu de la fin de l'année. Réouverture des restaurants, des commerces, des stations de ski, retrouvez ci-dessous, le tour d'Europe des allègements des restrictions sanitaires. Loin de la méthode française, la tendance qui semble s'imposer est celle des restrictions sanitaires par zones ou par régions, en fonction du niveau de contamination locale. Une approche qui pourrait bien se pérenniser les premiers mois de l'année 2021.

Des allègements à venir, si les conditions sont réunies 

France : Fin octobre, le Président de la République avait annoncé un confinement national de 15 jours à partir du vendredi 30 octobre à minuit. Ce confinement a été prolongé jusqu’au 15 décembre où des mesures d'allègemements seront progressivement mises en place : 

Premièrement dès le 28 novembre, les commerces ont pu rouvrir (en respectant la jauge d’un client par 8m2) dont les librairies, jusqu’à 21h. La limitation des déplacements à 1km est également levée et les sorties sont désromais autorisées pour 3h et dans un rayon de 20 km du foyer (l’attestation de sortie est toujours nécessaire). Les lieux de culte seront ouverts, dans le respect de deux sièges libres entre chaque personne ou chaque famille et d’une rangée occupée sur deux. 

Le 15 décembre, à la condition que le nombre de contaminations passe en dessous de 5 000 par jour, on verra la fin du confinement et la mise en place d’un couvre-feu de 21h à 7h du matin (excepté les 24 et 31 décembre). Les musées, théâtres et cinémas pourront également rouvrir leurs portes.

Le 20 janvier les restaurants et bars pourraient ouvrir, si le niveau de contamination le permet.

15 jours plus tard, les lycées et les universités devraient pouvoir acceuillir à 100% les élèves et étudiants en présentiel. Quant aux stations de ski, une réouverture n'est envisagée que pour fin janvier pour l'instant et pour empêcher les français d’aller skier en Suisse ou en Espagne, la mise en place de mesures restrictives (quarantaine, contrôle aux frontières…) est discutée au gouvernement.

 

Suède : Le territoire est soumis à des mesures sanitaires restreignant les rassemblements à 8 personnes au maximum, toutes sont censées être levées le 24 décembre. Les lycées doivent fermer et assurer des cours en ligne jusque début janvier. La vente d’alcool est interdite au-delà de 22h, jusqu’au 28 février 2021. Les commerces et les restaurants n'ont cependant pas été fermés de leur côté... mais des restrictions peuvent être prises localement concernant la possibilité de se rendre dans les espaces publics fermés.

 

Autriche : Le gouvernement a opté pour un allongement et un durcissement des mesures en vigueur au 17 novembre jusqu’au 6 décembre. A cette date, une réévaluation de la situation sera opérée et de nouvelles mesures moins strictes pourront potentiellement être adoptées, notamment la mise en place d’un couvre-feu de 20h à 6h du matin. Les bars et restaurants resteront fermés jusque début décembre et les hôtels pourront réouvrir leurs portes le 7 janvier ainsi que les théâtres, cinémas et piscines. Les stations de skis autrichiennes prévoient une ouverture le 24 décembre. Les musées et bibliothèques sont également ouverts.

 

Grèce : Le confinement et les mesures en vigueur ont été prolongés d’une semaine, jusqu’au 14 décembre. Les commerces non-essentiels (à l’exception des détaillants vendant des articles de Noël), les restaurants, bars, lycées et universités restent fermés. Le couvre-feu à partir de 21h est maintenu, au même titre que l’autorisation de sortie du domicile avec confirmation par SMS.

 

Luxembourg : L’ensemble du territoire est soumis à un couvre-feu de 23h à 6h, jusqu’au 15 décembre au moins. A partir de cette date, si les restrictions ne sont pas reconduites, les restaurants, bars et cafés pourront rouvrir leurs portes à partir du 17. Quant aux commerces, la règle est une limitation du nombre de clients dans les surfaces commerciales de plus de 400 mètres carrés à un client par 10 mètres carrés.

 

Pays-Bas : Le 17 novembre, le gouvernement des Pays-Bas avait annoncé un allègement des mesures sanitaires en autorisant la réouverture des musées, théâtres, piscines et parcs d’attractions, salles de concert ainsi que les rassemblements intérieurs à 3 personnes et extérieurs à 4 personnes. Les restaurants sont supposés rester fermés pour 3 mois, seules la vente à emporter et la livraison à domicile étant autorisées. Les commerces, eux, n'ont jamais fermé : les magasins de détail doivent simplement fermer au plus tard à 20h00 et aucun alcool ne peut être vendu ou livré entre 20h00 et 7h00.

Des restrictions par niveau de contamination 

Royaume-Uni  : Le gouvernement a imposé un confinement du 5 novembre au 2 décembre, à l’ensemble du territoire. A partir du 2 décembre, les mesures actuellement en vigueur sont levées pour appliquer une approche par tiers, c'est à dire par zones avec des mesures plus ou moins sévères en fonction du niveau de contamination et une ré-évaluation tous les 15 jours.

Notons qu'une exception sera mise en place entre les 23 et 27 décembre, autorisant trois foyers à se réunir en même temps (toujours les mêmes) dans les lieux privés ou les lieux de culte, avec la possibilité de se déplacer sur le territoire.

  • Zone 1 : contamination moyenne.

Travail : télétravail fortement recommandé dès que c’est possible.

Ecoles : les crèches, écoles maternelles et primaires, collèges, lycées et universités ouvrent.

Restaurants, bars, cafés, pubs : ouverts au public pour un service à table et ferment à 23h (avec les dernières commandes à 22h).

Rassemblements, évènements : possibilité de se regrouper à 6 personnes, à l’intérieur et à l’extérieur.

15 personnes au maximum peuvent assister aux mariages et 30 personnes pour les funérailles.

Les grands évènements publics peuvent accueillir jusqu’à 50% de leur capacité totale, ou bien 4000 personnes à l’extérieur et 1000 personnes à l’intérieur, dans le respect de la distanciation sociale.

Commerces : ouverts.

Lieux de culte : ouverts et les offices religieux seront autorisés, dans le respect de la distanciation sociale. Possibilité d’interagir avec 6 personnes au maximum.

Vie quotidienne : les événements sportifs et culturels pourront reprendre à l'intérieur et à l'extérieur avec des limites de capacité et la distance sociale. Les cours de sports peuvent être suivies à l’intérieur par 6 personnes au maximum.

  • Zone 2 : contamination élevée.

Travail : télétravail fortement recommandé dès que c’est possible.

Ecoles : les crèches, écoles maternelles et primaires, collèges, lycées et universités ouvrent.

Restaurants, bars, cafés, pubs : les pubs et les bars doivent fermer, sauf s'ils servent des repas substantiels (comme un petit déjeuner complet, un déjeuner principal ou un repas du soir).

Rassemblements, évènements : possibilité de se regrouper à 6 personnes, à l’extérieur uniquement.

15 personnes au maximum peuvent assister aux mariages et 30 personnes pour les funérailles.

Les grands évènements publics peuvent accueillir jusqu’à 50% de leur capacité totale, ou bien 2000 personnes à l’extérieur et 1000 personnes à l’intérieur, dans le respect de la distanciation sociale.

Commerces : ouverts.

Lieux de culte : ouverts et les offices religieux seront autorisés, dans le respect de la distanciation sociale.

Vie quotidienne : les événements sportifs et culturels pourront reprendre à l'intérieur et à l'extérieur avec des limites de capacité et la distance sociale. Les cours de sports peuvent être suivies à l’extérieur seulement, ou à l’intérieur s’il n’y a pas d’interaction avec un autre foyer.

  • Zone 3 : contamination très élevée.

Travail : télétravail fortement recommandé dès que c’est possible.

Ecoles : les crèches, écoles maternelles et primaires, collèges, lycées et universités ouvrent.

Hébergements : ils peuvent accueillir des clients qui y séjournent à des fins professionnelles seulement.

Restaurants, bars, cafés, pubs : fermées, à l'exception de la livraison, des plats à emporter et du service de drive.

Rassemblements, évènements : possibilité de se regrouper à 6 personnes, à l’extérieur uniquement.

15 personnes au maximum peuvent assister aux mariages et 30 personnes pour les funérailles. Les réceptions de mariages sont interdites.

Commerces : ouverts.

Lieux de culte : ouverts et les offices religieux seront autorisés, dans le respect de la distanciation sociale.

Vie quotidienne : les événements sportifs et culturels pourront reprendre à l’extérieur seulement avec des limites de capacité et la distance sociale. Les cours de sports peuvent être suivies à l’extérieur seulement, ou à l’intérieur s’il n’y a pas d’interaction avec un autre foyer.

 

Espagne : Le gouvernement a imposé des mesures sanitaires au niveau national, mais chaque province est libre de fixer des mesures plus restrictives. Ainsi, la Catalogne allège progressivement les restrictions mises en place sur son territoire, autorisant la réouverture des restaurants, des commerces, des hôtels, des cinémas et théâtres et des lieux de culte. Les restaurants sont également ouverts, avec une restriction de capacité, dans la communauté de Madrid, en Andalousie ou encore dans la communauté d’Aragon. 

D’autres provinces sont cependant toujours soumises à de fortes restrictions, à l’image du Pays-Basque qui gardent ses restaurants fermés.

Les stations de ski espagnoles devraient également pouvoir réouvrir le 11 décembre en fonction des décisions des Communautés Autonomes. A ce jour, plusieurs stations d’Andalousie et de Pyrénées catalanes ont annoncé une ouverture au 11 décembre, avec une vente limitée de forfaits pour assurer la distanciation sociale dans les remontées mécaniques. 

Pour la période des fêtes de Noël, les rassemblements en intérieur sont autorisés jusqu’à 10 personnes et le couvre-feu sera étendu à 1h30 du matin les nuits du 24 décembre et 31 janvier.

 

Allemagne : Le 1er décembre, l’Allemagne a opté pour un allongement et un durcissement des mesures en vigueur. S’inscrivant dans cette logique, la Bavière a annoncé un confinement à partir de mercredi et jusqu’au 5 janvier, ainsi qu’un couvre-feu à 21h pour les zones comptant plus de 200 cas pour 100 000 habitants.

Les restaurants réouvriront le 10 janvier 2021 et les stations de ski resteront fermées. Concernant les commerces, il n'y a pas de fermeture décidée au niveau fédéral mais chaque Land peut arbitrer localement. Par exemple, en Bavière,  grossistes et détaillants sont ouverts si la distanciation est mise en place ou si le port du masque est respectée. En revanche, les lieux de restauration, loisirs, spectacles et sports sont fermés jusqu’au 10 janvier.

Un seul allègement des restrictions de rassemblements sera mis en place les soirs de Noël et du Nouvel an, permettant la réunion de 10 personnes au sein de chaque foyer, au lieu de 5 personnes.

De son côté, l’Allemagne souhaite une ouverture des stations de skis harmonisée au niveau européen au 10 janvier.

 

Belgique : Au niveau national, la Belgique a mis en place des mesures de « confinement renforcé » s’appliquant du 2 novembre au 13 décembre. Passé cette date, le territoire sera découpé en 6 niveaux d’alerte, en fonction du nombre de contaminations, permettant aux autorités locales de prendre des décisions plus strictes que les mesures générales. Une réévaluation de la situation est prévue le 15 janvier, l’ensemble du territoire étant actuellement en alerte de niveau 4. 

Un allègement des mesures a, néanmoins, déjà été mis en place le 1er décembre, permettant aux commerces non-essentiels de rouvrir leurs portes, en suivant la règle d’un client par 10m2 et de durée maximum de 30 minutes par clients à l’intérieur des magasins. Les musées et piscines ont également pu rouvrir.. Cependant, le couvre-feu de minuit à 5h reste en vigueur, et les rassemblements de plus de 4 personnes sont interdits. Quant aux restaurants, ils devront rester fermés jusqu'au 1er février.

 

Italie : L'Etat d’urgence sanitaire est valable jusqu’au 31 janvier 2021. Les régions peuvent appliquer des mesures plus restrictives en fonction de la situation locale, en accord avec le Ministre de la Santé. Depuis le 6 novembre, des mesures sanitaires différentes sont instaurées en fonction des zones considérées (jaune, orange et rouge), bien qu’à partir du 21 décembre et jusqu’au 6 janvier, les mesures suivantes seront en vigueur sur tout le territoire : couvre-feu à partir de 22h, interdiction de déplacement entre régions.

Ce que l'on sait déjà, c'est que depuis le 6 novembre, les restaurants situés en «zone jaune» (Latium, Vénétie, Trentin, Molise, Sardaigne, Emilie-Romagne, Frioul Vénétie Julienne, Marches, Pouilles, Ombrie) peuvent ouvrir jusqu’à 18 heures. Pour l'instant, les commerces non essentiels restent fermés dans toutes les zones. Concernant les stations de ski, le pays penche plutôt pour une fermeture prolongée mais des négociations sont en cours pour évaluer le cas des stations situées dans des zones où le virus circule peu.

 

Suisse : Depuis le 29 octobre, l’ensemble du territoire suisse est soumis à des mesures nationales, bien que les cantons soient en mesure d’appliquer des règles différentes en fonction de la situation locale. Ainsi, un allègement des restrictions sera opéré dans les cantons de Vaud, Neuchâtel, Fribourg, Genève et Jura qui ont décidé conjointement de rouvrir les restaurants à partir du 10 décembre, ainsi que les cinémas et théâtres à partir du 19 décembre. Les stations de skis suisses ont déjà commencé à ouvrir, avec une capacité limitée à deux tiers dans les remontées mécaniques.

 

Finlande : Les restrictions sanitaires diffèrent d’une région à l’autre, en fonction du niveau de l’épidémie. Les agences gouvernementales régionales peuvent appliquer des mesures plus strictes ou procéder à des allègements de celles-ci en fonction de la situation locale.

Les mesures en vigueur relatives aux restaurants et bars seront maintenues jusqu’au 15 décembre dans les régions d’Uusimaa, sud-ouest de la Finlande, Kanta-Häme, Pirkanmaa et Ostrobothnia : interdiction de vente d’alcool après 22h, les bars doivent fermer à 23h et sont autorisés à accueillir des clients jusqu’à 50% de leur capacité. Quant aux restaurants, ils peuvent fermer à minuit et accueillir les trois quarts du nombre normal de clients dans leurs locaux.

Zone stable :

Restaurants, cafés, bars, pubs : vente d’alcool interdite à partir de minuit. Les bars doivent fermer à 1h du matin.

Rassemblements, évènements : possibles en respectant les mesures sanitaires de distanciation et celles plus strictes imposées par les agences régionales.

Ecoles : fonctionnement normal.

Zone connaissant une accélération de l’épidémie :

Restaurants, cafés, bars, pubs : vente d’alcool interdite à partir de minuit. Les bars doivent fermer à 1h du matin.

Rassemblements, évènements : le nombre de participants doit être réduit de moitié de la capacité normale. Les municipalités peuvent choisir de suspendre des évènements à l’intérieur.

Ecoles : le gouvernement recommande aux universités de privilégier l’enseignement à distance.

Zone connaissant une phase de transmission communautaire de l’épidémie :

Restaurants, cafés, bars, pubs : vente d’alcool interdite à partir de minuit. Les bars doivent fermer à 1h du matin.

Rassemblements, évènements : si l’évènement n’est pas suspendu, seules 10 personnes peuvent y participer au maximum.

Ecoles : tous les établissements d’enseignement peuvent, à leur discrétion, passer complètement à l’enseignement à distance.

 

Pologne : A partir du 27 décembre, selon le niveau de contamination du pays, trois scénarios sont envisagés : la mise en place d’un code rouge qui prolongerait les mesures sanitaires actuellement en vigueur, celle d’un code orange qui permettrait de les alléger et celle d’un code jaune qui autorisait un quasi-retour à la normale, avec l’ouverture de tous les commerces sans limitation d’accueil, des rassemblements autorisés jusqu’à 100 personnes, ainsi que l’ouverture sans restriction des hôtels, restaurants et salons de coiffure.

Commentaires

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.