Emploi et politiques sociales

125 milliards de prestations sociales non contributives : la liste

10 septembre 2020 • l'équipe de la Fondation iFRAP

shutterstock_409154374.jpg

Alors que la question de la fraude sociale fait l'actualité cette rentrée, la Fondation iFRAP fait le décompte des prestations sociales non contributives. Au total, on en compte un peu plus de 60 pour un montant total de près de 125 milliards d'euros, soit 17% des dépenses totales de prestations sociales (selon les données issues de l'étude annuelle La protection sociale en France et en Europe). 

(en millions d'euros) 2014 2015 2016 2017 2018
TOTAL DES PRESTATIONS DE PROTECTION SOCIALE  690 241 702 180 715 159 728 169 742 114
PRESTATIONS NON CONTRIBUTIVES 117 149 119 247 121 385 124 052 125 246
INVALIDITÉ 26 667 27 355 28 043 28 758 29 515
Allocation aux adultes handicapés (AAH) 8 453 8 818 9 058 9 369 9 708
Garantie de ressources s'adressant aux travailleurs handicapés 1 265 1 269 1 256 1 313 1 367
Allocation supplémentaire d'invalidité 247 249 242 245 245
Prestation de compensation du handicap (PCH) moins de 60 ans 1 263 1 328 1 392 1 450 1 514
Allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP) moins de 60 ans 320 307 287 265 251
Allocation journalière de présence parentale (AJPP) 68 71 76 81 91
Allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) 827 812 884 939 1 001
Allocation d'éducation spéciale (AES) 1 1 2 1 1
Autres allocations liées au handicap 88 90 94 93 100
Ssiad personnes handicapées et ajustement des prestations médico-sociales 79 81 84 88 89
Hébergement des enfants handicapés 2 337 2 371 2 393 2 404 2 425
Hébergement des adultes handicapés 6 898 7 047 7 244 7 408 7 537
Accueil et accompagnement sans hébergement des enfants handicapés 3 664 3 742 3 833 3 868 3 931
Accueil et accompagnement sans hébergement des adultes handicapés 1 157 1 167 1 199 1 234 1 256
VIEILLESSE 14 271 14 490 14 665 14 821 15 127
Minimum vieillesse (branche Survie) 229 214 199 185 180
Minimum vieillesse 3 008 3 026 3 011 2 986 3 146
Allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP) plus de 60 ans 139 133 134 133 131
Prestation de compensation du handicap (PCH) plus de 60 ans 343 373 420 456 497
Allocation personnalisée d'autonomie (APA) 5 530 5 581 5 736 5 894 5 982
Prestations dépendance des mutuelles et institutions de prévoyance 37 66 38 34 35
Hébergement des personnes âgées dépendantes 2 295 2 279 2 224 2 192 2 152
Autres prestations vieillesse (prestations d'employeurs, etc.) 2 691 2 817 2 903 2 941 3 004
FAMILLE 37 929 38 340 38 479 38 909 39 539
Complément familial (CF) 1 779 1 902 2 003 2 145 2 288
Allocation de soutien familial (ASF) 1 388 1 472 1 523 1 634 1 724
Prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) - Prime d'adoption 2 2 2 2 1
Paje - Base 4 272 4 082 3 913 3 778 3 620
Paje - Allocation d'adoption 9 7 6 6 5
Allocation différentielle 33 30 28 28 29
Allocation jeune enfant « longue » (APJE longue) 3 4 4 4 4
Allocation de rentrée scolaire (ARS) 1 962 1 983 1 989 2 018 2 032
Bourses d'études hors enseignement supérieur 953 990 1 013 1 027 1 129
Autres prestations liées à l'éducation nca 4 4 3 4 4
Paje - CLCA et Colca 1 963 1 577 820 246 23
Paje - Prepare 0 208 758 989 957
Paje - Assistante maternelle 5 677 5 746 5 772 5 848 5 855
Paje - Employée à domicile 407 420 437 459 473
Accueil des jeunes enfants 5 611 6 057 6 060 6 277 6 589
Prestations d'hébergement et d'accueil 5 421 5 692 5 796 6 001 6 233
Actions éducatives à domicile (AED), actions éducatives en milieu ouvert (AEMO) 424 438 440 451 472
Prévention spécialisée 242 245 237 222 214
Dépenses diverses liées à l'ASE (bourses, subventions, frais de placement…) 937 892 920 897 920
Supplément familial de traitement et supplément familial de solde 2 005 2 040 2 077 2 134 2 187
Majorations familiales 715 724 735 789 791
Indemnités journalières 3 207 3 154 3 083 3 107 3 155
Congés de naissance 262 253 247 246 247
Maintien de salaire / complément d'IJ des mutuelles et institutions de prévoyance 2 12 4 4 6
Paje - Prime de naissance 645 395 605 588 565
Prestations nuptialité/natalité versées par les mutuelles et institutions de prévoyance 9 9 7 7 14
LOGEMENT 17 989   18 134   18 361   18 504   17 174  
Aide personnalisée au logement (APL) 7 988 8 088 8 567 8 650 7 640
Allocation de logement familiale (ALF) 4 445 4 456 4 036 4 358 4 220
Allocation de logement sociale (ALS) 5 183 5 242 5 490 5 259 5 104
Autres prestations logement (action sociale des caisses, etc.) 374 348 268 237 211
PAUVRETÉ-EXCLUSION SOCIALE 20 293   20 928   21 837   23 061   23 891  
Revenu minimum d'insertion (RMI) 4 6 0 0 -1
Prime d'activité - - 4 113 5 261 5 517
RSA socle 9 975 10 597 10 935 10 987 11 258
RSA activité 1 908 2 126 345 - -
Prime de solidarité active (avril 2009) et primes de Noël 433 444 345 409 405
Prime pour l'emploi (PPE) 2 234 2 129 37 - -
Prestations liées à l'hébergement 1 986 2 116 2 300 2 533 2 735
Allocation pour demandeur d'asile (ADA) 164 51 314 349 421
Action sociale individuelle des caisses 591 624 600 642 647
Prestations des centres communaux et intercommunaux d'action sociale (CCAS-CIAS) 2 285 2 182 2 151 2 187 2 190
Autres (revenu supplémentaire temporaire d'activité, aide personnalisée de retour à l'emploi, diverses pensions militaires d'invalidité, etc.) 712 654 696 692 718

Source : DREES, CPS.

Ces aides sont difficiles à lister à cause des très nombreuses formes qu’elles prennent :

  • des versements au bénéficiaire par virement, par chèque, par bon d’achat de livres, de tickets loisirs ;
  • des réductions ou des exonérations de charges (taxe d’habitation, exonération de la redevance audiovisuelle ou encore les tarifs sociaux pour l’énergie) ;
  • des prêts à taux réduit, voire nuls (par exemple pour équiper son logement) ;
  • des versements à un tiers comme un bailleur ;
  • des aides directement versées à des structures qui prennent en charge les bénéficiaires : crèches, foyers d’accueil, logement social, établissement et service d’aide par le travail (Esat), établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), professionnels de santé, hôpitaux, soins de suite et de réadaptation (SSR).

Ces dernières cachent, par leur nature, le véritable coût des services pour les bénéficiaires qui peuvent avoir l’impression d’une quasigratuité de service. En effet, qui peut dire combien ont coûté, tous «  payeurs confondus  », trois jours d’hospitalisation ? Une journée de crèche financée par la Caf, la commune et les parents  ? Un mois d’hébergement dans un foyer pour adultes handicapés financé par le département, la Caf et la personne hébergée ?

Commentaires

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.