État et collectivités

Emmanuel Macron : quel bilan des réformes à mi-mandat ?

07 novembre 2019 • Manon Meistermann

shutterstock_591642182.jpg

Encore 911 jours de présidence pour Emmanuel Macron, ce qui signe la moitié de son mandat. Le Macronomètre, l’observatoire des réformes du gouvernement que la Fondation iFRAP a lancé, a évalué les 91 réformes et mesures du gouvernement sur cette période. Cela pour atteindre, à mi-parcours, la note de 5,4/10.

Au bout d’un an de mandat, le gouvernement se voyait attribuer une note de 5,3/10. Au bout de deux ans, déjà 5,4/10, une moyenne qui n’a pas changé en 6 mois malgré la présentation du dernier programme de stabilité, la réforme de l’Assurance chômage et les premiers éléments du budget 2020. Au final, la première moitié du quinquennat d’Emmanuel Macron incarne bien la notion du « et en même temps » chère au président avec des réformes qui sont souvent plus tranchées en conférence de presse qu’une fois votée. On pense notamment à la loi de moralisation de la vie publique qui n’a pas su mettre en place la transparence nécessaire sur la rémunération des parlementaires. D’autres réformes cumulent des très bonnes mesures avec des moins bonnes : c’est le cas de la réforme de l’Assurance chômage (avec un 8/10 pour le nouveau calcul des allocations et 3/10 pour l’introduction de la dégressivité… mais uniquement sur les cadres) et de la loi Pacte (8/10 pour les privatisations mais seulement 3/10 sur la réforme des seuils sociaux).

Au final, une performance en dents de scie qui souffre clairement d’un manque d’ambition et de cap. Si le projet initial était bien parti, avec une volonté de doper la compétitivité des entreprises et l’investissement du capital, le quinquennat souffre de ne pas respecter ses engagements en termes de dépenses publiques, de baisse des effectifs publics et de la pression fiscale. Sans évoquer la réforme des retraites dont le projet ne cesse de reculer dans le temps.

Cependant, le quinquennat est loin d’être terminé. Il reste encore 911 jours, c’est-à-dire qu’il n’est pas trop tard pour bien faire et pour retrouver l’ambition de transformer le modèle français pour le rendre plus efficient. C’est juste une question de courage devant la rue et nos syndicats qui ont encore un pouvoir de blocage qu’il ne faut pas sous-estimer. En cela, la fin de l’année 2019 risque d’être capitale.

Voici donc les 50 mesures les plus marquantes à mi-mandat, classées de la meilleure de la moins bonne note.

Les 50 mesures les plus marquantes à mi-mandat

Moyenne : 5,4

Mesure gilets jaunes : Recul sur la hausse de la fiscalité verte 

9

Réforme de la fonction publique : Lutte contre le « sous-travail » et respect des 35 heures

9

Budget 2018 : Introduction d’un jour de carence

8

Loi Pacte : Privatisations

8

Réforme de la fonction publique : Embauche de contractuels

8

Réforme de l'assurance chômage : Calcul des allocations chômage

8

Coordination nationale du renseignement et de la lutte contre le terrorisme

8

Ordonnance Travail : Réforme du dialogue social au sein de l’entreprise

7

Budget 2018 : Mise en place du Prélèvement Forfaitaire Unique

7

Budget 2018 : Baisse progressive du taux d’IS

7

Loi moralisation de la vie publique : retraites et aide au retour à l’emploi des députés

7

Réforme de la fonction publique : Mobilité

7

Réforme de la fonction publique : Pouvoir des syndicats sur la carrière des agents

7

Budget 2018 : Suppression de l’ISF et création de l’IFI

6

Loi pour renforcer la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme

6

Loi pour un Etat au service d’une société de confiance (ESSOC)

6

Réforme : Contractualisation entre l’Etat et les collectivités

6

Loi relative à la lutte contre la fraude fiscale

6

Loi pour une école de la confiance

6

Mesure gilets jaunes : Exonérations des heures supplémentaires

6

Loi anticasseurs

6

Réforme du permis de conduire

6

Loi organisant la restauration de Notre-Dame et la collecte des dons

6

Loi Pacte : Renforcement du rôle de l’entreprise dans les enjeux sociétaux et sociaux

5

Budget 2018 : Réforme des APL

5

Budget 2018 : Transformation (progressive) du CICE en baisse de charges

5

Loi de programmation militaire 2019-2022

5

Loi pour garantir le droit d’asile et mieux maîtriser les flux migratoires

5

Loi ELAN : Évolution du logement, de l’aménagement et du numérique

5

Loi pour garantir l'avenir professionnel : Réforme de la formation professionnelle

5

Loi de programmation 2018-2022 pour la Justice

5

Budget 2019 : Evolution de la dette

5

Mesure gilets jaunes : Augmentation de la prime d'activité

5

Mesure gilets jaunes : Abandon partiel de la hausse de la CSG

5

Budget 2018 : Suppression du régime des indépendants (RSI)

4

Nouveau Pacte Ferroviaire (SNCF)

4

Loi pour garantir l'avenir professionnel : Réforme de l’apprentissage

4

Loi anti "fake news" contre la manipulation de l'information

4

Budget 2019 : Baisse des prélèvements obligatoires

4

Budget 2019 : Baisse des dépenses publiques

4

Mise en place d'une taxe GAFA

4

Loi "Ma santé 2022"

4

Programme de stabilité 2019-2022

4

Budget 2020 : Surpression des petites taxes

4

Budget 2018 : Baisse progressive de la taxe d’habitation pour 80% des ménages

3

Loi Pacte : Réforme des seuils sociaux

3

Réforme de l'assurance chômage : Dégressivité des allocations-chômage pour les cadres

3

Budget 2020 : Masse salariale de l’État

3

Loi moralisation de la vie publique : frais de représentation des députés

2

Budget 2019 : Baisse des effectifs de la fonction publique

2

Commentaires

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.