Budget et fiscalité

Challenges • Dépenses publiques

29 mars 2012 • l'équipe de la Fondation iFRAP

Dans son édition du 22 mars 2012, l'hebdomadaire Challenges consacre un dossier à la baisse des dépenses publiques intitulé "Ce qu'ils n'oseront pas faire". La Fondation iFRAP est citée à deux reprises dans un papier de Gaëlle Macke.

Quelques semaines avant les élections présidentielles, le dossier de Challenges liste de nombreuses mesures de baisse des dépenses publiques. Il est fait référence aux travaux de la Fondation iFRAP à propos des comités Théodule et des ambassades de France, structures où l'on pourrait réaliser de substantielles économies.

Avec ses 156 ambassades, la France entretient le deuxième réseau diplomatique du monde derrière les États-Unis. Un héritage de l'histoire mais un rayonnement très coûteux. "Nos ambassades dans les grands pays de l'Union européenne sont désœuvrées vu les liens entre gouvernements, tranche Agnès Verdier-Molinié, directrice du think tank libéral iFRAP. Et dans les destinations exotiques, non stratégiques, pourquoi ne pas mutualiser les ambassades entre pays de l'Union ?"

La Fondation iFRAP a fait paraître en mars une étude spéciale intitulée "100 Jours pour réformer la France" où elle chiffre en détails ses propres propositions de baisse des dépenses publiques.

Télécharger :

PDF - 396.7 ko
Téléchargez l'extrait de Challenges citant l'iFRAP