Budget et fiscalité

Le Matin Dimanche • Agnès Verdier-Molinié décrypte l'affaire Bernard Arnault

04 octobre 2012 • l'équipe de la Fondation iFRAP

« En matière d'argent, la France préfère l'égalitarisme à la liberté »

L'hebdomadaire suisse Le Matin Dimanche a interrogé Agnès Verdier-Molinié, directeur de la Fondation iFRAP sur les raisons du départ des entrepreneurs français.

« Bernard Arnault est à la fois le déclencheur
et le révélateur d'un malaise profond.
Toute cette affaire est l'aboutissement
d'un schisme entre la France et
ses élites économiques. L'apport des
entrepreneurs est nié en permanence,
on ne veut voir que leurs avantages,
leurs gains. La théorie du ruissellement,
selon laquelle l'ascension d'un
riche a des répercussions en termes
d'emplois et de création de richesses,
ainsi que celle de l'ascenseur social, qui
veut que l'on puisse partir de rien et arriver
au sommet, ne sont plus porteuses
d'espoir, si tant est qu'elles l'aient
jamais été en France. Pire : elles sont
systématiquement battues en brèche.
»