Europe et international

La Libre • Données publiques, Belgique élastique

22 août 2011 • l'équipe de la Fondation iFRAP

Le quotidien La Libre Belgique reprend les conclusions de la récente étude de la Fondation iFRAP sur l'Open Data et l'Open Government dans les pays de l'OCDE.

« Open Government, Open data. N'en jetez plus, les mots bafouillent et jargonnent déjà. Derrière ces expressions, s'abrite pourtant toute la question de la transparence des États et de la mise en ligne de leurs données publiques. S'il ne s'agit pas ici d'ébruiter secrets militaires ou enjeux diplomatiques, tous ces documents dévoilent le fonctionnement de l'administration publique. Rapports des ministères, procédures internes, contrats commerciaux ou documents budgétaires : ces données d'État quittent aujourd'hui les tiroirs pour la fenêtre du Web. Mais, à ce jeu-là, la Belgique adopte encore dos rond et profil bas.

Voilà en tout cas ce que révèle une étude de l'iFRAP (fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques) qui a comparé la situation des 34 pays de l'OCDE. »

Lire la suite de l'article sur le site de Lalibre.be