État et collectivités

Comparez les programmes des candidats de la Primaire de la Droite

17 novembre 2016 • Manon Meistermann

capture.png

A l'occasion du second débat pour la Primaire de la Droite et du Centre, la Fondation iFRAP présente les chiffrages et les propositions des 7 candidats à la Primaire, sur 50 thématiques. Pour voir le comparateur des programmes en intégralité, cliquez ici. Pour voir l'évaluation des programmes économiques des candidats jusqu'en 2022, cliquez ici

Qui ferme l'ENA ? 

Bruno Le Maire est le seul à proposer de supprimer l’ENA et plus généralement, à proposer de supprimer l'accès direct aux grands corps d'Etat pour les hauts fonctionnaires. Il propose que les hauts fonctionnaires les plus performants puissent, après 10 ans, rejoindre une école d’application.

Quid de l'ISF ?

Nicolas Sakorzy propose une suppression "immédiate" de l'ISF dès juillet 2017 quand Alain Juppé et Bruno Le Maire préfèrent attendre 2018. François Fillon et Jean-François Copé sont aussi favorables à une suppression de l'ISF. Nathalie Kosciusko-Morizet souhaite, elle, le maintenir tout en le réformant : retour du taux marginal à une fraction, - et non un multiple - des taux d'intérêt, et déplafonnement de l'ISF PME.

Qui change le temps de travail dans la fonction publique ?

Jean-François Copé propose un retour aux 39 heures dans la fonction publique. Comme François Fillon qui veut augmenter le temps de travail dans les trois fonctions publiques (Etat, territoriale et hospitalière) de 35h à 39h. 

Alain Juppé propose de créer des espaces de négociation au sein de la fonction publique, comparables aux comités d'entreprise (et dans sa proposition sur le temps de travail dans le privé, celui-ci est... négocié au sein de l'entreprise et les 39 heures deviennent la durée légale de référence).

Nathalie Kosciusko-Morizet veut réformer la fonction publique "en augmentant la durée du travail de tous les agents (Etat, hôpitaux, collectivités) à 35 heures/semaine". Elle fait, ici, référence au fait que le temps de travail effectif dans la fonction publique est inférieur aux 35 heures. Même idée chez Bruno Le Maire qui veut faire appliquer effectivement une durée légale du travail d’au moins 35 heures par semaine.

Nicolas Sakorzy préconise, lui, une remise à plat de la loi sur les 35 heures hebdomadaires en deux temps : au niveau de l'Etat, les fonctionnaires verraient leur temps de travail augmenter à 37 heures, payées 37. Et les volontaires, à 39 heures, payées 39. Dans les collectivités, les excécutifs territoriaux discuteraient avec leur personnel de 35 heures par semaine ou plus.

Quel âge pour la retraite ? 

Nicolas Sarkozy propose un report de l'âge légal de départ à la retraite à 63 ans dès 2020 et 64 ans dès 2025 (fonction publique et régimes spéciaux inclus).

Alain Juppé, lui, propose une remontée de l’âge légal de départ à la retraite à 65 ans, y compris pour la fonction publique (catégories dites "actives" et les régimes spéciaux - RATP, SNCF, EDF, etc.) Même objectif chez Nathalie Kosciusko-Morizet qui veut mettre en place un système de retaite par points, et pour François Fillon qui rajoute une part de capitalisation. Pour Jean-François Copé, il faut aller encore plus vite puisqu'il propose d'augmenter la durée de cotisation retraites et de remonter l’âge de départ à la retraite à 65 ans dès 2018.

Un entre-deux est proposé par Bruno Le Maire qui veut augmenter l’âge de départ en retraite de 62 à 65 ans d’ici 2024, par paliers de cinq mois (en fin de quinquennat, l’âge légal sera alors de 63,8 ans).

Qui supprime le Premier ministre ? 

Nathalie Kosciusko-Morizet propose de supprimer le poste de Premier ministre pour que le president de la République devienne le chef du gouvernement et fasse un discours à la Nation devant le Congrès. Même proposition chez Bruno Le Maire qui conserve, tout de même, un Premier ministre.

La suite des propositions des candidats sur le comparateur des programmes

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.