Cour des comptes : l'auberge espagnole

14 novembre 2008 • l'équipe de la Fondation iFRAP

L'Est républicain cite le rapport de l'iFRAP sur la Cour des comptes et la conférence de presse sur le même sujet organisée avec les députés Jean-Louis Dumont (PS) et Louis Giscard d'estaing (UMP) dans un article intitulé "Cour des comptes : l'auberge espagnole" :

"Louis Giscard d' Estaing (UMP) et Jean-Louis Dumont (PS) ont vivement critiqué la haute juridiction financière qui « ne veut être contrôlée par personne et s'autoproclame seul auditeur de l'Etat ». Ils se fondent sur l'étude de l'IFRAP (Institut français de recherche sur les administrations et politiques publiques), selon laquelle « le contrôle de la dépense publique revient souvent à faire du théâtre », les travaux étant peu exploitables par les politiques et peu suivis d'effets. En cause : le mode de recrutement des magistrats, issus à 80 % de l'ENA et ayant « peu d'intérêt pour l'audit ».

Au point que 50 % d'entre eux demandent leur mise en disponibilité pour travailler ailleurs. L'IFRAP recommande donc la création d'un comité d'audit parlementaire, à la manière anglo-saxonne."(...)