Régions/SNCF : la concurrence nécessaire

arton13950.jpg

En achetant leur billet, les voyageurs ne paient que 20% du coût des trains express régionaux. Pour équilibrer le budget de ces TER, les régions versent plus de 3 milliards d'euros par an à la SNCF. Mais comme tout client face à un monopole, elles sont démunies pour obtenir le service promis par la SNCF.

Le gouvernement précédent avait déclaré : « Introduire une concurrence maîtrisée dans notre transport ferroviaire régional, c'est créer les conditions d'un bénéfice profitable à tous. » Mais il n'a pas agi.

Les exemples étrangers et les offres des concurrents indiquent que l'ouverture à la concurrence réduirait le coût des TER de 30%. Malgré la proximité politique entre les élus des régions et la SNCF, les crises sont permanentes. Midi-Pyrénées et Nord-Pas-de-Calais viennent de suspendre tout paiement à la SNCF : « Nos efforts financiers sans précédent n'ont pas entraîné une amélioration du service à laquelle la SNCF s'était engagée. » Économie réalisable : 1 milliard d'euros par an.

Commentaires