État et collectivités

Les idées d'économies de la semaine Fondation iFRAP - Le Figaro

08 avril 2014 • l'équipe de la Fondation iFRAP

arton14055.jpg

Tous les jours, en partenariat avec le quotidien Le Figaro, la Fondation iFRAP publie une mesure d'économie chiffrée. Retrouvez donc nos "50 idées pour économiser 50 milliards d'euros" dans les pages Opinions (p. 15) du quotidien ou directement sur note site internet en cliquant ici.

1. Supprimer le dispositif du 1 % artistique

Créé en 1951, le 1 % artistique a pour but de décorer les bâtiments publics et soutenir la création. Le dispositif veut que 1 % du budget prévisionnel des travaux doive servir à acheter ou commander une œuvre d'art pour décorer l'établissement (avec un plafond à 2 millions d'euros). Réservé au départ aux établissements scolaires et universitaires, le 1 % artistique a été ensuite élargi à toutes les constructions publiques et réhabilitations, et aux collectivités locales lorsqu'elles agissent pour le compte de l'État. Coût du dispositif : 4 millions par an. Pourtant, les collectivités locales, lorsqu'elles en ont les moyens, achètent spontanément des œuvres d'art pour décorer les nouvelles constructions ; les 30 000 ronds-points français sont une collection d'art contemporain à eux seuls. Supprimer le dispositif du 1 % artistique permettrait à l'État et aux collectivités d'économiser 4 millions d'euros par an.

2. Rationaliser les achats de l'État

Le SAE (service des achats de l'État) est, depuis mars 2009, le service à compétence nationale chargé de la réforme des achats de l'État. Les achats de fonctionnement de l'État s'élèvent à environ 10 milliards d'euros et les objectifs de réduction de coûts ont été à plusieurs reprises revus à la baisse.

Pour passer la vitesse supérieure, il faudrait fusionner le SAE avec France Domaine au sein, comme l'a fait récemment le gouvernement britannique, d'une agence dédiée, chargée de l'impulsion et du suivi de la politique immobilière, de la politique de ressources humaines, de communication, de la passation des marchés publics, des grands travaux et des achats de l'État. L'État peut acheter moins, mutualiser ses achats entre les ministères et anticiper le « juste besoin ».

La rationalisation des achats de l'État, avec une réduction de 5 % pour l'administration centrale et de 10 % pour les opérateurs de l'État, permettrait de réaliser 290 millions d'euros d'économies la première année et jusqu'à 4,35 milliards d'euros au bout de cinq ans.

Pour conclure : Comment économiser 50 milliards

Pour conclure notre partenariat avec le Figaro, un grand entretien d'Agnès Verdier-Molinié, directeur de la Fondation iFRAP, a été réalisé.

PDF - 1.9 Mo
Cliquez pour agrandir

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.