Éducation et culture

Augmenter le temps de travail des enseignants

21 octobre 2011 • l'équipe de la Fondation iFRAP

arton12367.jpg

Notre proposition : demander aux
enseignants du second degré d'effectuer
2 heures de cours de plus par
semaine et ainsi économiser plus de
44.000 postes.

Les enseignants assurent statutairement
entre 15 et 18 heures de cours

par semaine. Mis à part les professeurs
des écoles qui donnent plus d'heures
de cours que la moyenne OCDE, les
certifiés français sont en dessous des
moyennes européennes (639 heures
contre 707 en moyenne OCDE et 758
en Allemagne)… Une grande part de
cet écart vient des dispositions statutaires
qui remontent à 1950 et garantissent
aux professeurs des collèges
et lycées un temps de cours réduit.
De plus, ce temps de service doit être
défini annuellement (et non plus par
semaine) afin de réduire le nombre
d'heures qui sont payées aux enseignants,
mais non effectuées, lorsque
les élèves sont en stage, en voyage ou
encore lorsque les salles de classes sont
réquisitionnées pour des examens.

On pourrait également, comme en
Allemagne, moduler le nombre d'heures

en fonction de l'ancienneté : plus
on est aguerri au métier, plus on
donne d'heures de cours. Cela faciliterait
l'entrée dans le métier des
enseignants débutants, qui assurent
autant d'heures que les autres professeurs,
alors qu'ils doivent préparer
leurs cours de A à Z.

PDF - 503.8 ko
Télécharger les propositions de la Fondation iFRAP pour 2012

Commentaires

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.