Bilan de la sécurité ferroviaire en France et au Royaume-Uni en 2013

28 novembre 2013 • Christian Arnault

arton13695.png

Nous avions publié en août 2011 un article concernant la sécurité ferroviaire comparée des chemins de fer français et britanniques. L'étude était alors basée sur l'analyse des indicateurs 2009 publiés par l'ERA, « l'European Railway Agency », dans son dernier rapport « Railway Safety Performance in the European Union 2011 ».

Ces indicateurs montraient alors que globalement la sécurité des chemins de fer britanniques était meilleure que celle des chemins de fer français. Ce n'était pas le sentiment qui prévalait ici ou là et nous avons reçu parfois des commentaires virulents concernant notre analyse et en particulier le fait d'y intégrer les accidents liés aux passages à niveau.

Il nous semble utile de rappeler qu'au niveau Européen il existe un ensemble d'indicateurs, les « Common Safety Indicators ». Ceux-ci sont censés représenter le niveau de sécurité dans le transport ferroviaire des pays concernés et les passages à niveau font partis de ces indicateurs.

Les derniers indicateurs publiés dans un rapport sur le site de l'ERA concernent l'année 2011. Ils sont renseignés en ce qui concerne la France par l'EPSF (Etablissement Public de Sécurité Ferroviaire) et le BEA TT (Bureau d'Enquêtes sur les Accidents de Transport Terrestre)

Globalement en Europe le nombre d'accidents ferroviaire en 2010 et 2011 a baissé par rapport à 2009 passant de 3.027 à 2.342 ce qui est très significatif. En ce qui concerne le nombre de morts et blessés la tendance est à la baisse mais dans une moindre mesure. La France, elle, montre une forte augmentation du nombre d'accidents, des tués et dans une moindre mesure des blessés pour l'année 2011. Le Royaume-Uni, lui aussi, montre une tendance à la hausse sauf en ce qui concerne les blessés.

Nombre total d'accidents Europe France Royaume-Uni
2011 2 342 254 104
2010 2 401 155 62
2009 3 027 171 78
Nombre de tués Europe France Royaume-Uni
2011 1 183 88 55
2010 1 256 69 25
2009 1 385 76 53
Nombre de blessés Europe France Royaume-Uni
2011 1 032 53 9
2010 1 236 46 23
2009 1 110 61 15

Le tableau ci-dessous détaille la répartition par type d'accidents :

PDF - 162 ko
Cliquez pour agrandir

Répartition par catégorie de personnes

PDF - 186 ko
Cliquez pour agrandir

Les passages à niveau font (toujours) partie de ce panel d'indicateurs et représentent le deuxième risque en termes de sécurité ferroviaire. À eux seuls ils affichent :

  • En Europe 23% du nombre d'accidents et 25% des morts et blessés
  • En France 23% du nombre d'accidents et 26% des morts et blessés
  • Au Royaume-Uni 15% du nombre d'accidents et 11% des morts et blessés

Dans pratiquement tous les cas les accidents aux passages à niveau sont dus au non respect du code de la route. Fort heureusement le nombre d'accidents de ce type montre une tendance à la baisse tant au niveau Europe, qu'au Royaume-Uni et une stabilisation au niveau de la France.

En 2010 il y avait en France :

  • trois fois plus de passages à niveau qu'au Royaume-Uni (18.364 vs 6.647)
  • un réseau ferroviaire deux fois plus long (29.273 vs 15.777 kilomètres)
  • un trafic ferroviaire assez proche avec respectivement 485 millions de train-km en France et 520 millions de train-km en Royaume-Uni

Par ailleurs, il faut noter qu'il y a en France un réseau routier de 978.000 vs 417.210 kilomètres au Royaume-Uni et un trafic routier de 557 vs 490 milliards de véh-km.

Cet indicateur peut pour certains ne pas être représentatif de la sécurité globale de notre réseau mais il en fait parti intégrante. Réseau Ferré de France en supprime environ une centaine par an, avec une emphase particulière sur les plus dangereux, et en aménage environ cent cinquante par an. Ce n'est pas suffisant si l'on veut se comparer sur ce point au Royaume-Uni mais c'est aussi peut être le résultat d'une politique d'investissement massif sur les lignes à grande vitesse en France au détriment de l'entretien du réseau, de la suppression ou de l'aménagement des passages à niveau.

D'autre part les indicateurs sont là et même si il y a eu en 2011 une dégradation des deux cotés de la Manche la Royaume-Uni affiche toujours un niveau de sécurité supérieur à celui de la France.

Note : Le « Rapport annuel sur la sécurité des circulations ferroviaires 2012 » publié par l'EPSF détaille les indicateurs français pour l'année 2012. Les chiffres montrent une forte baisse en 2012 par rapport à 2011 avec 108 vs 141 tués ou blessés. Cette réduction s'explique par la baisse des indicateurs liés aux « personnes non autorisées sur les voies » et les passagers mais il y a toujours un nombre important de victimes aux passages à niveau avec 43tués et blessés en 2012 vs 38 en 2011.