L'Indépendant • Taux d'absentéisme des fonctionnaires municipaux : Montpellier 1er, Perpignan 4e

26 février 2014 • l'équipe de la Fondation iFRAP

Mercredi 26 février, le magazine en ligne L'Indépendant reprenait l'étude de la Fondation iFRAP sur les 30 premières communes de France.

13,18% C'est le taux d'absentéisme des employés municipaux de la ville de Perpignan selon la fondation iFRAP (think tank tendance libérale). La cité Catalane est la quatrième en France dans ce domaine parmi les communes de plus de 100 000 habitants derrière Montpellier (17,48 %), mais très loin des performances des villes de Besançon (6,32 %) ou Nîmes (7,6 %).

Pour information, dans le privé, ce chiffre est de 3,5 % chez Renault et de 2,15 % chez BNP Paribas. Ainsi à Perpignan, un agent municipal est absent 29,53 jours par an. Selon la fondation, le coût de l'absentéisme dans les communes est estimé à 2 milliards d'euros par an. La proximité de la mer, la démotivation à cause de bas salaires, des recrutements clientélistes, sont autant d'éléments qui peuvent expliquer ce pourcentage.

Pour lire l'article en ligne, cliquez ici.