Retraite

Les régimes spéciaux de La Poste

Partie IV. Le paradis des régimes spéciaux et « très » spéciaux

10 juin 2003 • Philippe François

retraite.jpg

Les fonctionnaires représentent 80 % des 325 000
employés. Jusqu'en 1997, La Poste réglait chaque
année à l'Etat le montant des retraites de ses anciens
employés fonctionnaires.

C'est à l'occasion de la
signature d'un « Contrat d'objectifs et de progrès »
avec l'Etat que le problème a été découvert.

L'intention était louable. Il s'agissait de clarifier les
relations entre La Poste et l'Etat, en lui accordant plus
de liberté et plus de responsabilité. Impossible, La
Poste constatant que le montant des retraites qu'elle
s'était engagé à payer à ses fonctionnaires dépassait
largement ses capacités financières. Le problème ne
venait pas de la concurrence encore marginale, mais
du départ normal en retraite de nombreux postiers. A
partir de 2015, le régime de retraite des postiers fonctionnaires
comptera plus de retraités que de cotisants.

La loi du 9 juin 1853 bénéficie à 120 000 fonctionnaires de La Poste et de France Telecom.

L'Etat, généreux avec notre argent, a accepté de plafonner
la contribution annuelle de La Poste aux retraites
de ses fonctionnaires au niveau atteint en 1997,
soit 2 milliards d'Euros de 2002. Ce sont maintenant
les contribuables qui comblent le déficit, soit 500
millions d'Euros en 2002. Cette somme va croître de
100 millions d'Euros par an jusqu'en 2020.

En 2020, La Poste ne paiera donc que moins de la moitié du coût
de ses retraités fonctionnaires.

A lire également dans ce dossier :

- I. Le paradis des régimes spéciaux et « très » spéciaux

- II. Listing des régimes très spéciaux

- III. Les régimes spéciaux de l'Aviation civile

- IV. Les régimes spéciaux de La Poste

- V. Les régimes spéciaux de France Télécom

- VI. Les régimes spéciaux de la SNCF

- VII. Les régimes spéciaux d'EDF

- VIII. Les régimes spéciaux des mineurs

- IX. Les régimes spéciaux de la RATP

- X. Les régimes spéciaux de la Banque de France

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.