Retraite

Libération • Guillaume Peltier voit trop de milliards à économiser dans les retraites

20 octobre 2014 • l'équipe de la Fondation iFRAP

Vendredi 17 octobre, la rubrique Désintox de Libération citait les calculs de la Fondation iFRAP quant à une fusion des réformes de retraites en un régime unique (public et privé).

Le think tank libéral iFRAP évoque plusieurs hypothèses. En cas de convergence des systèmes public et privé, l'iFRAP évoque une économie d'un peu plus de 10 milliards d'euros… en sept ans. Mais l'idéal, pour ce think tank, serait une fusion totale de la trentaine de différents régimes existant en un régime universel, ce qui va encore plus loin que la proposition de Guillaume Peltier. Un telle réforme permettrait une économie de 10 à 15 milliards d'euros par an, selon sa directrice Agnès Verdier-Molinié, « à un horizon de sept à dix ans, dans le cas d'une réforme ambitieuse, avec un calendrier précis et resseré. Il est évidemment illusoire de penser que l'on pourra réformer tous ces systèmes en un an ». Une bonne partie (3 à 5 milliards) de ce montant serait obtenue par les économies d'échelle nées de la fusion des nombreuses caisses de retraite, et non de l'alignement des régimes à proprement parler.

A lire, ici.