Publications

Budget et fiscalité Les mauvais comptes de l'ENA N°195 • novembre 2018 En septembre 2017, la Fondation iFRAP faisait la demande des comptes financiers et du bilan social de l’École nationale d’administration (ENA). C’est en nous appuyant sur ces documents reçus le 16 août 2018 que nous avons pu faire le constat suivant : l’ENA fait l’objet d’une grande fragilité financière, caractérisée par un déficit récurrent qui nécessite des ponctions régulières dans la trésorerie de l’école. Ce déficit culmine à près de 3 millions d’euros. Sur un budget global de 40,8 millions d’euros, ce n’est pas un détail. À ce rythme-là, si rien n’est fait, l’école sera en faillite dans quatre ans.