Figaro Magazine • Le chiffre des experts

31 décembre 2014 • l'équipe de la Fondation iFRAP

Jeudi 25 décembre, Agnès Verdier-Molinié, directeur de la Fondation iFRAP, signait une tribune dans le Chiffre des experts du Figaro Magazine : 4,4 milliards d'euros d'économies par an en alignant les retraites des agents de l'Etat sur le régime général. A lire aussi dans notre dossier Retraites, les chiffres cachés.


Commentaires

  • Par Philippe François • Posté le 07/01/2015 à 07:34 Le faible taux de remplacement que vous évoquez ne peut s'expliquer que par une carrière particulièrement heurtée, ou par un taux de primes très élevé. N'ayant pas d'information sur votre carrière, je suppose que vous perceviez des primes importantes.

    Sur ce sujet, il faut revenir à la réalité. Quand le patron d'une entreprise, constatant que ses résultats sont satisfaisants, décide de consacrer 1000 euros à la prime d'un employé, ce montant doit couvrir ce qui reviendra au salarié et la cotisation retraite que l'employeur doit payer. Au total le salarié recevra moins de 1000 euros et devra payer aussi sa cotisation retraite.

    Au contraire, dans la fonction publique, le fonctionnaire reçoit ses 1000 euros nets sans cotisation retraite. L'idée que l"Etat pourrait verser 1000 euros de primes plus 400 euros de cotisation retraite n'est pas réaliste: le budget de l'Etat n'est pas plus extensible que celui d'une entreprise privée. La solution pour le fonctionnaire soucieux de sa retraite est d'investir ses primes dans un plan retraite de type PREFON par exemple..
  • Par FB • Posté le 07/01/2015 à 07:34 Dans le figaro votre article ignore la réalité

    de la retraite dans la fonction publique. En 2023 je partirais avec un taux

    de remplacement de 31.4% rafp inclus c’est ce vous que dites etre un

    privilége. Quel sera le votre sur un salaire annuel à 6 chiffres. De plus

    vous ignorez que les taux de cotisation du public vont rattraper ceux du

    privé et que 0.5% d’une hausse supplementaire due à m Hollande ne sert

    qu’a payer le retour de la retraite à 60 ans,sur lequel vous ne dites

    rien. je reste à votre disposition pour vous éclairer sur la retraite des

    fonctionnaires qui partent au minimum à 62 ans qui du fait de la décote

    auront le taux plein entre 65 et 67 ans.

    Vous ne pensez qu’ a la catégorie active qui vous fait fantasmer mais

    des millions sont sédentaires et sont moins bien traités que dans le

    privé

    Prendre en compte les 25 derniere années reveindrait à pauperiser

    massivement les retraités de la fonction publique.

    etes vous prette à soutenir une hausse massive des impots pour que

    l’etat finance les cotisations retraites sur les primes, les agents

    cotisant de leur coté sur leur primes.

    Dans l’attente de votre réponse recevez mes salutations

    Cordialement