Fonction publique et administration

Réduire le nombre de régions et revoir la clause générale de compétence

10 mars 2014 • l'équipe de la Fondation iFRAP

arton13983.jpg

Aujourd'hui la France compte 22 régions et 1,9 million de fonctionnaires territoriaux. Réduire le nombre de régions à 15 permettrait une économie d'environ 1 milliard d'euros en année pleine, dont 300 millions d'euros sur les dépenses de personnel. Des économies potentiellement plus importantes en revoyant la clause générale de compétence des collectivités. L'État pourrait se désengager de certaines missions comme la politique éducative, alors que les collèges, les voies départementales et la politique culturelle pourraient être cédés par les départements aux régions. Un renforcement des missions régionales mais aussi de leurs budgets. Aujourd'hui les régions pèsent seulement 12% des dépenses locales, avec 24 milliards d'euros (contre 325 milliards pour les 16 Länder allemands). Revoir le périmètre des missions des régions est une nécessité pour en finir avec les doublons. Exemple : depuis 1987 cohabitent 2 CTR (centres touristiques régionaux) en région Paca, l'un à Nice, géré par le département et qui perçoit, tous les ans, une subvention de 900.000 euros de la part du CRT (comité régional du tourisme) de la région, installé à Marseille.

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.