Fonction publique et administration

"Mme Lebranchu, il faut opter pour un autre scénario"

25 février 2013 • l'équipe de la Fondation iFRAP

Le magazine Challenges publie une interview de Sandrine Gorreri, directrice de la rédaction de Société Civile, la revue de la Fondation iFRAP, sur la suppression du jour de carence dans la fonction publique.

«  L'iFRAP a inspiré l'an passé la création du jour de carence dans la fonction publique. Que vous inspire sa suppression annoncée jeudi ?

C'est un triste retour en arrière. Nous avons beaucoup œuvré à la mise en place de ce jour de carence. Nous avons évalué le coût de l'absentéisme dans la fonction publique à plusieurs milliards d'euros par an. On ne peut pas nier que l'absentéisme déséquilibre le service public, notamment à l'hôpital. La preuve ? La Fédération hospitalière de France (FHF) a été la première à demander son maintien. Elle explique très bien que les arrêts de courte durée et récurrents – qu'induit l'absence de jours de carence - pèsent lourdement non seulement sur le plan financier mais aussi sur l'organisation des hôpitaux. Bien sûr, ce jour de carence, non remboursé, n'est pas la panacée. D'autres solutions sont possibles mais plutôt que de le rayer d'un trait de plume, pourquoi ne pas négocier une autre formule ? »

Lire la suite