Fonction publique et administration

Fonction publique : non renouvellement des postes

26 février 2014 • l'équipe de la Fondation iFRAP

arton13948.jpg

La fonction publique est le premier poste de dépense en France : 288 milliards d'euros par an, en incluant les pensions. L'Allemagne compte 1,2 million d'agents publics de moins que nous. Or, une réduction de 300 000 postes, soit un quart du différentiel qui nous sépare de l'Allemagne, est atteignable à condition de mettre en place le non-remplacement des départs à la retraite secs sur quatre ans pour la fonction publique d'État et territoriale. L'économie sera alors de 317 943 postes et 9,2 milliards d'euros.

Une économie qui peut être doublée en mettant toutes les administrations publiques à contribution. Avec une réduction additionnelle de - 5 % sur les effectifs de la fonction publique hospitalière, - 10 % sur ceux de la Sécurité sociale et des opérateurs de l'État et en remplissant l'objectif de diviser par deux le nombre d'agents des communes de moins de 10 000 habitants, il serait possible d'atteindre en huit ans une économie de 600 000 postes et plus de 17,4 milliards d'euros. En plus d'un enjeu financier, il s'agit aussi de ramener la France dans des proportions raisonnables d'emploi public.

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.