Fonction publique et administration

Figaro Magazine
Fonctionnaires : et si on s'attaquait enfin aux privilèges

05 septembre 2012 • la Fondation iFRAP

arton12834.jpg

Dans son édition du 31 août-1er septembre 2012, le Figaro Magazine publie un dossier spécial réalisé avec la Fondation iFRAP par Cécile Crouzel sur les fonctionnaires.

Lisez l'article sur le site du Figaro

)]


Les hausses d'impôts ne suffisant pas à retrouver le chemin de l'équilibre budgétaire, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault se tourne désormais davantage vers la réduction des dépenses publiques ; inévitablement donc, vers des économies sur la fonction publique.

Téléchargez le dossier du Figaro Magazine en pdf :
PDF - 1.1 Mo
Téléchargez le dossier du Figaro Magazine en pdf.

Pour ce dossier spécial du Figaro Magazine, la Fondation iFRAP a notamment chiffré les différents scénarios possibles pour maîtriser la politique salariale de la fonction publique d'Etat. Elle a également passé en revue les privilèges dont bénéficient les agents de la fonction publique par rapport au secteur privé, en 7 points : Statut, Rémunérations, Temps de travail, Absentéisme, Aides familiales, Logement, Retraites.

PNG - 713.1 ko
Cliquez pour agrandir


Commentaires

  • Par Richard • Posté le 11/09/2012 à 16:32 Il ne faut cesser de dénoncer cette situation scandaleuse et préjudiciable à notre pays. Outre ce que vous révèlez, il convient de dire qu'aucun contrôle de l'effectivité de leur travail n'existe. Ils peuvent impunément consacrer le temps où ils sont rémunérés par la collectivité à des taches personnelles en utilisant les nouveaux outils de communication. Un contrôle à postériori de leurs ordinateurs devaient être opérés par sondages aléatoires de sorte à déterminer la durée pendant laquelle ils ne travaillent pas ce qui permettrait de mettre en évidence les sur-effectifs, de même qu'ils ne devraient pas être autorisés à détenir leur mobile en dehors des pauses.

    Je "rève" d'une émission au cours de laquelle des journalistes pourraient filmer leur comportement en caméra cachée comme on aime tant le faire pour les commerces ou les agences immobilières.

    Tous ces avantages attirent, bien évidemment, les moins motivés d'entres nous et ceci explique le manque de performances des administrations, collectivités locales et autres entreprises publiques. Plus grave encore pour l'éducation nationale, car il s'agit là de l'avenir de nos enfants, petits enfants et donc de notre pays. Comment des enseignants pourraient "apprendre" à leurs élèves l'importance du travail de qualité, de l'efficacité puisque beaucoup d'entre-eux ont choisi ce métier pour son confort de vie et que leur carrière est peu influencée par la qualité de leur travail.

    Combien de temps va-t-on accepter les avantages en matière de retraite. Ils "partent" plus tôt alors que ce devait être l'inverse en raison du stress et de la réelle pénibilité du travail dans le "privé" qu'ils connaissent très rarement et avec des rentes calculées plus avantageusement et financées par la "solidarité" des autres régimes ( Ainsi l'organisme de retraite où je cotise et qui va me servir ma retraite avec un décalage de 1.5 an depuis la réforme qui a épargné les régimes spéciaux vient de m'informer que ce qu'il reverse dans le cadre de l'aide aux régimes en déficit représente 900.00€ par cotisants )

    Pour le moins, qu'on leur suprime tous les avantages hors fiche de paie, sinon comment vont-ils participer au redressement national?
  • Par mousy • Posté le 10/09/2012 à 10:56 Bravo pour cet article en collaboration avec Figaro;pour compléter, il faudrait ajouter:

    Concernant les retraites, les systèmes « complémentaires» de capitalisation, de type PREFOND, largement défiscalisés, abondés, est interdits au privé (!).

    Concernant le train de vie, il faudrait se pencher sur les avantages en nature : au fil du temps et de la compétition, le privé a progressivement rogné (et pourquoi pas) les chauffeurs, les villas de fonction etc; pas le public par contre; Qui sont au demeurant les bénéficiaires des hôtels particuliers du septième arrondissement et des motards à sirènes ? la coupe de 30 % dans les salaires des ministres est en fait une coupe dans leur argent de poche !

    At least, les fonctionnaires ont aujourd'hui la GARANTIE DE L'EMPLOI, ce qui est devenu de nos jours la rareté absolue.
  • Par Lophi • Posté le 08/09/2012 à 09:27 Je trouve toujours étonnant que l'état (le patron) augmente quelque chose, avant de se tourner vers ce qu'il pourrait diminuer.

    De mémoire, j'ai toujours appris qu'on devait rechercher la fuite avant de remettre de l'eau.

    Peut-être faudrait-il que je fasse l'ENA pour comprendre l'inverse.

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.