Fonction publique et administration

Le Figaro • Avis de coup de vent sur Météo France

10 janvier 2011 • l'équipe de la Fondation iFRAP

Agnès Verdier-Molinié, directeur de la Fondation iFRAP, est citée par Le Figaro du samedi 8 - dimanche 9 janvier 2011 dans un article sur Météo France.

Une partie de cette hausse [des subventions] s'explique par un transfert des cotisations retraite autrefois payées par l'État. L'autre par une organisation devenue obsolète et trop coûteuse. « Météo France emploie 3614 salariés quand son homologue britannique, le MetOffice, produit le même travail avec 1869 personnes,explique Agnès Verdier-Molinier, directrice du think-tank Ifrap. Par ailleurs, les subventions publiques accordées à Météo France ont augmenté ces dernières années alors qu'il semble que les subventions publiques allouées au MetOffice soient en baisse. Il faudrait se poser la question d'une réforme profonde de Météo France, voire de la pertinence de garder toutes ces activités dans la sphère publique. »”

Lire l'article du Figaro consacré à Météo France