Fonction publique et administration

L'Est Républicain • Assiduité meusienne au travail

27 mars 2015

Vendredi 27 mars, le quotidien L'Est Républicain reprenait les chiffres de la dernière étude de la Fondation iFRAP, Départements : la gestion passée au crible. À lire, en cliquant ici.

Nancy. La Fondation IFRAP think tank d’étude et d’analyse des politiques publiques s’est penchée sur le fonctionnement des conseils généraux. Et rend fort opportunément publiques ses conclusions entre les deux tours des départementales. Parmi ses axes de travail, la question de l’absentéisme des personnels.

Au classement de l’IFRAP, le meilleur élève de la classe, premier sur 93 conseils généraux est la Meuse. Avec 9,15 jours d’absence maladie ou accident du travail en moyenne par an, les personnels meusiens sont les plus assidus. Les Vosges, avec 20 jours, arrive à la 71e place.

La Meurthe-et-Moselle est 60e avec 18,73 jours d’absence et la Moselle 79e avec 19,84 jours d’absence. Pour information on notera que la lanterne rouge est la Corse… du sud avec 29,81 jours.

Et l’avant dernier, la Seine-Saint-Denis, qui totalise 29,56 jours. Soit l’équivalent d’un mois loin du bureau… En moyenne, dans les conseils généraux, les personnels sont absents 19,9 jours. C’est bien moins que dans les conseils régionaux où ce chiffre s’élève à 29 jours ! La performance meusienne n’en est que plus remarquable.