Fonction publique et administration

RMC • Absentéisme dans la fonction publique

21 juin 2012 • l'équipe de la Fondation iFRAP

Augmentation des arrêts maladie dans la fonction publique territoriale

Selon l'étude annuelle du groupe d'assurance Dexia Sofcap, en 2011, chaque agent arrêté une fois l'a été en moyenne 23 jours, contre 17 il y a dix ans. En cinq ans, le nombre d'absences a augmenté de 17% et touche d'avantage d'agents (+ 12%). Et c'est dans les grandes collectivités, de plus de 350 salariés, que l'absentéisme est au plus fort.

« Il faut contrôler beaucoup plus les absences ! s'exclame Agnès Verdier-Molinier, directrice de l'Institut français pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques (IFRAP). Il y a à peu près deux fois plus de jours d'absence dans le public par rapport au privé. Aujourd'hui, dans la fonction publique, il y a très peu de contrôles sur les arrêts maladie : on ne sait pas si ce sont de "vrais arrêts" ou pas. »