Europe et international

USA : déjà deux millions d'emplois créés depuis janvier

Un désaveu pour les syndicats français

17 mai 2010 • Bernard Zimmern

europe_international.jpg

La création d'emplois est repartie fortement aux Etats-Unis. On savait par l'enquête sur les entreprises que celles-ci avaient commencé à réembaucher globalement. Mais une enquête sur les ménages [1] vient de montrer que cette reprise est beaucoup plus forte que les chiffres de l'enquête Entreprise ne le laissaient supposer.

C'est un classique américain que l'on a connu lors des reprises précédentes car l'enquête Entreprise n'incorpore pas les créations d'emplois des entrepreneurs individuels, des professions libérales, etc., pour lesquels la reprise est toujours plus rapide et plus forte que dans les grandes sociétés. L'enquête Entreprise d'avril montrait un accroissement de 231.000 des salariés ; l'enquête Ménages d'avril indique 550.000 avec une création d'emplois depuis le début 2010 de près de 2 millions !

On retrouverait ainsi non seulement le régime de croisière qui, depuis des éons, créait aux USA en moyenne 300.000 emplois par mois, 53 millions en 30 ans (ce qui a permis aux USA de conserver un chômage en-dessous de 5% malgré un accroissement de population de 200 à 300 millions) mais un rattrapage des destructions d'emploi générées par la crise.

Si cette reprise se confirmait, elle validerait l'attitude incroyable pour un Français, encore plus pour un syndicaliste, que nous exposions récemment : des licenciements massifs ayant conduit à 8 millions de destructions d'emplois pour permettre aux entreprises d'accroître leur productivité d'environ 4,5% par an et générer des profits qui sur une année sont repartis à plus du trillion (mille milliards) de dollars.

Mais tous les Américains respectent leurs entreprises. Sortis bien souvent de pays où règnent la misère et même la faim, ils savent qu'une entreprise est un bien précieux qu'il est très facile de détruire. Ce qui n'est peut-être pas le cas pour la totalité des Français.

[1] Cf. http://www.bls.gov/news.release/pdf… indique +805.000 en avril et plus du double depuis le début de l'année. Le chiffre de 2 millions a été cité par le Wall Street Journal (mentionné dans l'article). Ne pas confondre le payroll survey ou "current employment statistical survey" fondé sur enquêtes d'entreprises et "current population survey" fondé sur enquête mensuelle sur 60.000 ménages.

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.