État et collectivités

Slate
Trop de députés à l'Assemblée nationale ?

02 janvier 2012 • l'équipe de la Fondation iFRAP

arton12472.jpg

Un article du journal en ligne Slate cite une analyse de la Fondation iFRAP relative au nombre optimal de députés.

La Fondation iFRAP, think tank libéral qui prône la réduction du poids de l'administration, proposait en 2009 de revenir au nombre de députés d'avant la dernière augmentation, à savoir 487, soit une diminution de 90 sièges. Outre les économies d'une telle réduction, le think tank souligne que la France connaît un double transfert de pouvoir (vers les régions avec la décentralisation et vers l'Europe avec le parlement européen) qui réduit le champ de compétence de l'Assemblée nationale, et donc sa masse de travail. [...] Agnès Verdier-Molinié, directrice de l'iFRAP, admet que la proposition de son think tank de réduire les effectifs de l'Assemblée est « difficile à mettre en œuvre sur le court terme ». Mais elle rejoint le député du Finistère sur un point : ce n'est pas forcément le nombre de députés qui importe, mais plutôt l'organisation du travail :

« Comment les parlementaires peuvent-ils être concentrés sur le contrôle et l'évaluation des dépenses publiques, qui est une de leurs missions les plus importantes selon nous, quand ils sont tout le temps entre 3 endroits différents ? »

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.