État et collectivités

Ministères au régime sec, service public en danger ?

06 mars 2013 • l'équipe de la Fondation iFRAP

Mardi 6 mars, RMC a interviewé Agnès Verdier-Molinié sur la cure d'austérité de 4 milliards d'euros prévue pour le budget 2014 des ministères.

« Mais Agnès Verdier-Molinié, vice-présidente de l'iFRAP (Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques) et auteure de 60 milliards d'économie (sur les finances publiques), estime que c'est un geste de bon sens qu'il aurait fallu avoir bien plus tôt. « Dans l'ensemble des pays de l'Union européenne, on dépense en moyenne 60 milliards d'euros de moins que la France pour produire les services publics. Nous, on surpaye les services publics. Sur la question de l'Education, on a à la fois le niveau communal, du département, de la région, de l'Etat. Sur la question de la Culture, chaque échelon intervient. Si chacun a une feuille de route qui n'empiète pas sur celle de son voisin, on y verra plus clair ». »

Écouter le podcast de l'émission