État et collectivités

Atlantico • Le mythe du grand soir fiscal prend l'eau

18 octobre 2011 • l'équipe de la Fondation iFRAP

Sur le site d'Atlantico, Dominique Trenet, stratégiste dans une société de gestion indépendante, cite une étude de la Fondation iFRAP sur le coût de la perte de la note AAA pour la France.

« La perte de sa notation Triple A par la France commence à faire l'objet de calculs de modélisation. Selon Jean-François Bauer de l'[*iFRAP*], on arriverait uniquement pour la dette de l'État français à une majoration de frais financiers de 1 à 2 Md€ la première année, de 2 à 4 Md€ la deuxième année et enfin de 3 à 6 Md€ l'année suivante... Ce chiffre ne comprend pas la majoration sur l'encours de dette de la sécurité sociale (150Md€) et des collectivités locales154 Md€… »

Lire la suite