État et collectivités

Des présidents de conseils généraux s'inquiètent pour l'avenir de leurs départements

18 avril 2013 • l'équipe de la Fondation iFRAP

Le magazine en ligne Newsring cite la Fondation iFRAP dans un article sur la fusion des collectivités locales, et notamment des départements.

« Le projet de loi de l'acte III de la décentralisation a été présenté, mercredi 10 avril, en Conseil des ministres. La réforme de l'organisation territoriale, portée par la ministre de la Réforme de l'État, Marylise Lebranchu, suscite l'inquiétude chez les dirigeants d'exécutifs départementaux. Dans une lettre ouverte adressée à Jean-Marc Ayrault, les présidents de conseils généraux de droite et du centre voient dans cette réorganisation un « programme de disparition des départements ».

Une suppression pure et simple des départements qu'Agnès Verdier-Molinié appelle de ses voeux. La directrice de l'[*iFRAP*] demandait récemment dans les colonnes du JDD « la disparition de deux échelons, l'intercommunalité, qui n'a pas généré le choc de mutualisation des services publics promis, et le département ». L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a également recommandé, dans son rapport annuel sur la France, la suppression de cet échelon. »

Lire la suite