État et collectivités

France Soir • Crise : Dix mesures pour réduire la dette (presque) sans douleur

22 août 2011 • l'équipe de la Fondation iFRAP

Le journal France-Soir propose dix mesures pour couper dans les dépenses publiques et reprend certaines idées défendues par la Fondation iFRAP.

« 85 % des Français pensent qu'il faut réduire les dépenses publiques. Pour cela, contrairement à ce que l'on pense, « les marges de manœuvre sont énormes », selon Agnès Verdier-Molinié, présidente de l'iFRAP, un institut qui mesure les performances de l'État. Pour y parvenir, France-Soir dresse un inventaire de dépenses inutiles, gabegies, absurdités administratives, tricheries et abus en tous genres qui nous permettraient de trouver les milliards qui nous manquent, sans augmenter les impôts. »

La proposition 8 "Plusieurs millions d'euros par an à gagner dans les cabinets ministériels", cite un extrait du dernier livre d'Agnès Verdier-Molinié :

« En France, en plus des conseillers, les ministères disposent d'une pléthore de fonctionnaires. Dans son livre Les Fonctionnaires contre l'État (Albin Michel, 2011), la directrice de la Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques, Agnès Verdier-Molinié, stigmatise « l'effectif global des cabinets ministériels (conseillers, chauffeurs, cuisiniers, secrétaires, gardes du corps…) qui était en 2009 de 3.277 personnes, contre 2.683 en 2007. Le personnel d'intendance (cuisines, hôtellerie…) est celui qui a le plus augmenté (+29,5 %) ». On retrouve la même armée mexicaine de conseillers et de fonctionnaires au sein des cabinets des présidents de région, de département et des maires de grandes villes. A droite comme à gauche, on ne montre guère l'exemple en matière d'économie des deniers publics. »

PDF - 1.6 Mo

Lire la suite de l'article sur le site de France Soir