État et collectivités

Acteurs publics • Bruxelles veut des statistiques indépendantes

03 juillet 2012 • l'équipe de la Fondation iFRAP

Jean-Bernard Gallois publie un article pour Acteurs publics sur la nécessité de réformer l'Insee, Institut national de statistiques dont l'indépendance est soumise à question. La Fondation iFRAP a souligné à maintes reprises ce problème [1]et Samuel-Frédéric Servière, chercheur à la Fondation est ici cité.

“La situation de l'Insee est un souci, commente Samuel-Frédéric Servière, chercheur en finances publiques à la fondation iFRAP. Il est en théorie indépendant mais conserve la nature juridique d'un service de Bercy. Il faut absolument dépolitiser la fonction, qui est compliquée. Soit le directeur suit les directives, soit il est à contre-courant, en fait, il n'est jamais à l'aise.” Concernant la procédure de nomination du directeur général de l'Insee, le chercheur propose que le groupe d'experts procédant à la sélection ouvre ses portes. “Au lieu d'être composé de professionnels du service public, il pourrait intégrer des personnalités de la société civile.”

Se projetant plus loin, Samuel-Frédéric Servière plaide pour une institution plus regardante quant à ses relations avec les citoyens : “L'Insee pourrait avoir un rôle de service public sur le recueil de données statistiques et ouvrir ses données brutes à des organismes privés pour différents traitements.” Le chercheur juge que l'arrivée d'un nouveau Président au pouvoir est le moment idéal pour réformer l'institution statistique.