État et collectivités

Bilan de 50 ans des OPEX de la France : quelles leçons en tirer ?

14 décembre 2015 • Un expert des questions de Défense

ob_66a170_survol-du-porte-avions-charles-de-gaul.jpg

La diminution significative des effectifs projetés en OPEX entre 2002 et 2015 dont la majorité concerne l'armée de terre, résulte d'un engagement opérationnel associant des unités françaises d'intervention hautement qualifiées au volume réduit à des forces multinationales et internationales plus nombreuses chargées du contrôle de zone. Cette diminution qui se traduit par une baisse relative de la masse salariale par rapport aux autres dépenses de plus en plus importantes (munitions, carburant, entretien programmé des matériels, achat de nouveaux équipements...), est en grande partie compensée par la quantité des moyens mis en œuvre qui, avec un volume de personnels réduit (environ 3.000 personnels) comme le montre la carte ci-dessous :

L'appellation des OPEX dans lesquelles la France a été et est engagée se réfère aux noms donnés :

  • par des organisations internationales (ONU : MINUL, MINURSO, MINUIK...), européennes (EUFOR, EUTM, EUPM) et multinationales (ex l'OTAN : IFOR - Joint Endeavour et SFOR - Joint Guard, puis Joint Forge),

  • par certains pays comme les États-Unis1 nation cadre opérationnel de plusieurs coalitions de pays (ex : Desert Storm en Irak en 1990-1991, Enduring Freedom dans plusieurs théâtres d'opérations (Afghanistan, Corne Est de l'Afrique...),)

  • par le MINDEF sur proposition de l'EMA en évitant des symboles idéologiques pouvant heurter les opinions publiques française, internationale et des pays sur lesquels se déroulent les OPEX ; sont ainsi choisis des noms relatifs à la faune (Serval, Epervier, Barracuda, Sangaris, Calao, Tarpan, Salamandre...), la flore (Corymbe), la géographie (Barkhane, Pamir, Boali...), la météorologie (Harmattan, Chammal...), aux ressources minérales (Epidote), aux langues (Benga), à la mythologie ancienne (Herakles, Trident, Licorne...).

Certaines appellations constituant le volet national de la participation française peuvent être associées à celles données à des opérations internationales (ONUCI-Calao) et multinationales (OTAN : IFOR et SFOR-Salamandre, Enduring Freedom-Herakles/Pamir/Epidote, KFOR-Trident et l'UE : EUFOR RD Congo/Artemis – Mamba et Benga).

La nature des OPEX en Afrique a considérablement varié depuis les années 1960-1970. Sur le continent africain, la France a engagé, durant ces 50 années, au titre d'accords bi-latéraux de défense, des opérations d'intervention, de contre-insurrection et d'appui bien souvent répétitives notamment au Tchad2, en Centrafrique3, au Zaïre et République démocratique du Congo4, à Djibouti5, au Cameroun6, au Rwanda7 au Comores8, au Mali9... ou ponctuelles comme au Gabon10, en Mauritanie11 et au Togo (1986)... En complément de ces actions, et tout en faisant de plus en plus appel aux pays européens pour assurer ces types de mission, la France a développé depuis les années 1960 le concept d’assistance militaire (instruction, formation et conseil au combat) au profit des armées étrangères de nature opérationnelle (environnement hostile) conduite par les armées et technique (environnement non hostile) par la DCSD du MINAE dont les limites du périmètre fonctionnel entre les 2 prestataires peuvent apparaître ténues en cas d'OPEX ; confer les cartes ci-dessous concernant l'Irak et l'Afghanistan (OPEX Epidote) :

 

Ainsi, la France a mis en place en 199712 le dispositif du RECAMP13 qui a pour objectif de permettre aux pays africains de gérer eux-mêmes leurs problèmes de sécurité à partir de prestations de formation de cadres assurées par la DCSD du MINAE au sein des écoles nationales à vocation régionale (17 EVNR) basées sur le continent africain et dans les écoles militaires du MINDEF, d'entraînement des états-majors et des unités et de soutien opérationnel des formations14 assurées par les forces de présence à l'étranger. La qualité de ces prestations15 a permis la génération de forces interafricaines16 d'interposition telles que la MISAB environ 800 personnels17 en Centrafrique en 1997-1998, la MICECI18 environ 1.400 personnels en Côte d'Ivoire en 2004, la MISCA19 environ 4.500 personnels en Centrafrique en 2013-2014 et la MISMA20 environ 6.000 personnels au Mali en 2013, les armées françaises se consacrant à des missions d'intervention et d'appui.

Dés les années 1980, la France s'engage principalement dans des opérations de maintien de la paix (OMP) et d'interposition nationales (ex : OPEX Manta au Tchad), multinationales (ex : OPEX Epaulard et Diodon au Liban) et internationales (ONU21) avec un recours restreint de la force, hormis certaines interventions comme la 1ère Guerre du Golfe contre l'Irak de 1990 à 1991 (opération Daguet s'inscrivant dans l'opération américaine « Desert Storm) et la campagne de bombardement des forces serbes lors de l'opération OTAN « Allied Forces ». Ces OMP se sont déroulées en grande partie dans les Balkans (ex-Yougoslavie, Albanie), en Afrique (Somalie) et en Asie (Liban, Cambodge).

Elle a aussi conduit de nombreuses opérations humanitaires engagées dans un cadre national, multinational et international lors de :

  • catastrophes naturelles telles qu'en Turquie en 1999 (opération Mamet), en Haïti en 2004 et 2010 (opération Carbet), en Indonésie en 2005 (opération Béryx), à Madagascar en 2000 (opérations Limpopo et Mangoro)...

  • conflits comme au Rwanda, au Kurdistan, en Jordanie, 22...

  • d'évacuation de ressortissants (RESEVAC)23 essentiellement en Afrique et au Liban comme l'attestent les 2 cartes ci-dessous :

 

En outre, les forces armées contribuent dans un cadre multinational (Opération Atalante de l'UE) et national à la protection des biens et des personnes (ex : protection des sites miniers d'AREVA au Niger par les forces spéciales en 2013, des thoniers par les équipes de protection embarquées (EPE – fusiliers commandos) dans l'Océan indien, libération par les forces spéciales des équipages des voiliers (ex : Carré d’As, Ponant, Tanit...) capturés en 2008-2009 dans les eaux au large de la Somalie). Ces prestations qui peuvent donner lieu à des remboursements par les armateurs et les assureurs au profit de l’État24, mobilisent des forces armées qui devraient être consacrées plus directement aux OPEX compte tenu que les lois n° 2014-742 du 1er juillet 2014 relatives aux activités privées de protection des navires et n° 83-629 du 12 juillet 1983 réglementant les activités privées de sécurité modifiée par la loi n° 2003-329 du 18 mars 2003 peuvent leur permettre de se désengager de ce type de missions qui ne paraissent pas relever des attributions régaliennes de l’État.

Depuis les années 2000, même si elle participe encore à des OMP (Côte d'Ivoire, Liban, équipes d'observateurs de l'ONU et multinationales) et d'interposition (Centrafrique), la France engage de plus en plus ses forces armées dans des interventions comme en Afghanistan, en Afrique (Libye - opération Harmattan et la bande sahélo-saharienne – opérations Serval et Barkhane) et au Moyen-Orient (Irak et Syrie – opération Chammal) :

  

Le dispositif naval Corymbe de surveillance des côtes africaines et la lutte contre l'immigration clandestine, le narco-trafic, la pêche illégale dans les ZEE, le piratage en mer contre des navires commerciaux, les menaces contre l'environnement et la neutralisation des engins explosifs qui constituent plutôt des missions effectuées par la marine dans le cadre de l'action de l’État en mer25 que des OPEX, mobilisent un grand nombre de bâtiments :

  

Depuis les années 1960, le champ d'action géographique des OPEX conduites par la France se situe essentiellement en Afrique francophone (Tchad, Centrafrique, Congo, République démocratique du Congo, Gabon, Togo, Côte d'Ivoire, Rwanda, Comores, bande sahélo-saharienne...) mais aussi lusophone (Angola, Guinée Bissau), anglophone (Érythrée, Gambie, Liberia, Sierra-Léone), arabophone (Sahara occidental, Somalie). Mais il s'est étendu progressivement, notamment depuis les années 1980-1990, vers les continents européen (ex-Yougoslavie, Albanie), asiatique (Liban, Cambodge, Timor oriental, Moyen-Orient, Indonésie, Asie centrale), océanien (Nouvelles Hébrides) et américain (Haïti, Amérique centrale26).

Le cadre d'engagement des OPEX a évolué : si à l'origine, la France intervient au titre d'accords de défense bi-latéraux essentiellement avec des pays africains francophones, elle participe à des OMP de l'ONU dès les années 1950 (avec un pic d'engagement dans les années 1990) et depuis les années 2000, elle recherche la participation de l'UE27, et s'engage dans des interventions de l'OTAN (ex-Yougoslavie, Kosovo, Afghanistan28).

La durée des OPEX est longue (comme les opérations en Côte d'Ivoire et en Afghanistan – plus de 10 ans), voire très longue (ex : les OMP comme la FINUL – plus de 30 ans) avec des résultats assez variés.

Le nature des ressources humaines engagées dans ces OPEX a considérablement évolué depuis les années 1960. Les OPEX en Afrique dans les années 1960 et 1970 étaient essentiellement effectuées par des troupes professionnelles aéroterrestres conventionnelles. Puis dans les années 1980, il a été fait appel au renfort constitué d'appelés dans des opérations extérieures (AVAE), ce besoin ayant été mis en évidence par le refus d'engager le contingent dans la 1ére Guerre du Golfe, et qui ont constitué entre 50 et 60% des effectifs engagés essentiellement dans des OMP et des missions d'interposition jusqu'à mise en œuvre de la professionnalisation des armées dès 1997. De plus, suite au retour d'expérience des OPEX notamment en Afrique et lors de la 1ére Guerre du Golfe, a été créé en 1992 le commandement des opérations spéciales (COS) qui effectue de plus en plus, avec des unités des 3 armées dédiées29, des missions de renseignement, d'actions (contre-terrorisme, déception, récupérations de personnels et de matériels...) et d'environnement (encadrement de forces étrangéres, actions psychologiques, protection de personnalités...).

Entre 2002 et 2015, le volume des effectifs projetés en OPEX est passé de plus de 14.000 personnels à environ 7.000/8.000. Durant cette période, ce sont les OPEX en Côte d'Ivoire et en Afghanistan (dès 2008) qui ont mobilisé les contingents les plus importants (environ 5000 personnels par théâtre d'opération au plus fort de leur engagement). En revanche, les récentes OPEX nécessitent des contingents plus réduits (en moyenne entre 1000 et 3.000 personnels par théâtre d'opération) mais une quantité de matériels aériens et navals plus importants comme en Libye, dans la bande sahélo-saharienne et au Moyen-Orient.

Le volume et la nature des moyens matériels mis en œuvre dans ces OPEX ont aussi considérablement évolué depuis les années 1960. Si dans les années 1960-1970 elles supposaient un équipement relativement limité notamment aéroterrestre face à des bandes de rebelles faiblement armées, est apparue progressivement la nécessité de doter les unités de matériels de plus en plus sophistiqués leur permettant d'obtenir une suprématie opérationnelle et létale, notamment en Afghanistan, en Libye, dans la bande sahélo-saharienne et au Moyen-Orient.

Le soutien logistique des OPEX était assuré dans les années 1970-1990 en grande partie par les forces de souveraineté (Réunion : OPEX Oside et Azalée aux Comores), Nouvelle Calédonie (OPEX Santal au Timor oriental et Saintonge aux Nouvelles Hébrides), Antilles (OPEX en Haïti) et de présence à l'étranger (Sénégal, Côte d'Ivoire, Gabon, Tchad, Djibouti, Centrafrique30). Cependant, la réduction du format de ces dernières (confer la carte ci-dessous) supposent de doter les forces armées de moyens de projection aéronavals et de transmissions performants, surtout pour une opération d'envergure géographique telle que l'OPEX Barkhane :

 

Les pertes humaines durant ces 50 années d'OPEX sont d'environ de 700 tués et de plus de 6.000 blessés dont certains polytraumatisés physiques sans compter les personnels atteints de post-traumatismes psychiques. Elles concernent principalement les théâtres d'opérations au Tchad (environ 150 tués), au Liban (environ 150 tués), l'ex-Yougoslavie (environ 110 tués) et l'Afghanistan (environ 90 tués) et sont dues pour plus de la moitié à des actes hostiles et d'actions de combat comme l'attentat du Drakkar à Beyrouth : 58 militaires tués en octobre 1983, les embuscades de Bedo au Tchad en octobre 1970 : 12 militaires tués et 25 blessés et d'Ubzin en Afghanistan en août 2008 : 10 militaires tués et 20 blessés.

Conclusion

L'excellence des résultats opérationnels résulte en grande partie de la qualité professionnelle des militaires acquise depuis prés de 50 ans et de la coopération militaire au profit des forces étrangères. Cependant, l'évolution de la nature des OPEX présentée supra suppose de doter les forces armées de moyens de plus en plus performants qui sont d'ailleurs soumis à des conditions d'emploi très sévères (notamment géographiques et météorologiques) générant une usure accélérée avec un impact sur leur disponibilité technique opérationnelle.

Le nombre d'OPEX aéronavales dans plusieurs zones maritimes (Méditerranée orientale, Golfe arabo-persique, Océan Indien (même si la France a réduit récemment sa participation à l'OPEX Atalante), Mer noire, Golfe de Guinée, côtes africaines de l'Ouest) est largement supérieur à celui inscrit dans le LBDSN 2013 qui ne prévoit, compte tenu de la réduction des moyens alloués, que 2 zones de déploiement maritime dans le monde. Concrètement, la décision de supprimer le programme du 2ème porte-avions (PA - coût évalué à 5 milliards d'euros) a un impact sur la capacité d'intervention opérationnelle de la France dans le monde compte tenu des longues périodes de MCO (IPER – 18 mois, notamment entre 2016-2018 et IEI – 6 mois) du PA « Charles de Gaulle » associées à la qualification des pilotes du groupe aéronaval. En effet, elle la prive d'une plate-forme aéronavale permanente que ne peuvent compenser en totalité les différentes bases aériennes déployées à proximité des théâtres d'OPEX (Tadjikistan – Douchambe de 2004 à 2014, Jordanie dès 2013), dans les forces en outre-mer (Emirats-Unis, Afrique, DOM-COM). De même, la suppression du programme d'un 4ème BPC Mistral (coût évalué à environ 400 millions d'euros) prévu en 2022 dans le LBDSN 2008, en remplacement du TCD Siroco finalement désarmé en 2015, prive la Marine d'une partie de sa capacité amphibie31 mise en évidence par le gel dans le cadre de la mission Corymbe d'un BPC Mistral projeté dans l'OPEX Harmattan (Libye) pour assurer des missions de RESEVAC (juillet 2011) et d'appui des unités de l'ALAT.

Ce n'est pas tant la préservation de 9.500 emplois de militaires qui devaient disparaître de 2017 à 2019, annoncée par le président de la République prise à la suite des attentats terroristes de novembre de 2013 qui prime, mais plutôt l'effort à consentir dans le domaine des équipements (notamment aéronavals32). L'évaluation de cette décision est estimée à 332 milllions d'euros par an en ce qui concerne la masse salariale (hors pensions et indemnités et primes servies en OPEX) en prenant en référence le rapport de la Cour des comptes au Sénat du 10 septembre 2013 relative à la rémunération des militaires.

En outre, les forces armées devraient être déchargées des missions de lutte contre le terrorisme sur le territoire national qui relèvent plus particulièrement de la compétence des forces de sécurité devant être renforcées par un nombre plus important de réservistes (notamment les retraités qui constituent un excellent vivier de recrutement) de la gendarmerie (qui ont la qualification d'agent de police judiciaire), de la police nationale, voire des administrations des douanes et de la justice.

De même, il est opportun de recalibrer, en comparaison avec le volume des forces de présence à l'étranger, celui des forces de souveraineté dans les DOM-COM (personnels permanents et en mission de courte durée - MCD) en fonction des objectifs opérationnels qui demandent l'engagement de moyens plutôt de la Marine et de l'armée de l'air que de l'armée de terre, sauf en Guyane où cette dernière est engagée dans les opérations Harpie (lutte contre l'orpaillage clandestin) et Titan (protection du centre spatial Guyanais). En novembre 2015, les forces terrestres dans les DOM-COM sont les suivantes : Guyane : 1.400,  Réunion et Mayotte : 800, en Nouvelle-Calédonie : 600, Martinique : 300, Polynésie : 250, soit environ 3.350 personnels. Ainsi, il apparaît opportun de redéployer vers la métropole, non seulement des postes budgétaires de personnels permanents opérationnels, de commandement et logistique, mais aussi de diminuer le volume des militaires en MCD, ces 2 mesures concernant environ 2.500 personnels. À titre d'exemple, le renforcement de la mission « Sentinelle » a conduit le MINDEF à renoncer au déploiement dans les DOM-COM sur un an et de façon cumulée de 18 compagnies, soit 3.000 personnels33 de l'armée de terre.

En outre, il serait plus judicieux de déterminer la durée des MCD (actuellement de 4 mois) des militaires notamment de l'armée de terre projetés en OPEX et dans les forces prépositionnées34 sur les impératifs opérationnels que sur les programmes de formation ; ainsi une durée de 6 mois permettrait non seulement de prolonger avec efficience les périodes d'entraînement des personnels et des unités, mais aussi de garantir une plus grande stabilité opérationnelle des détachements en OPEX (comme ce fut le cas en Afghanistan où les MCD étaient de 6 mois).

Les investissements en équipements supposent aussi des économies de fonctionnement, tout en conservant une qualité égale ou supérieure à celle qui prévaut actuellement, dont le gisement peut se trouver dans des réformes structurelles qui ont été développées par l'iFRAP dans ses articles précédents concernant les organismes d'environnement et de soutien (secrétaire d'état aux anciens combattants, office national des anciens combattants et victimes de guerre, direction du service national, service militaire volontaire, service historique de la défense...), la réduction du nombre des bases de défense (BdD) associée à leur densification géographique, l'externalisation des fonctions d'alimentation, habillement et de fonctionnement courant, la rationalisation de l'équipement et de la gestion en matériels (blindés et hélicoptères) des forces armées, soit une économie en personnels pouvant être estimées à au moins 17.000 personnels au sein du MINDEF dont environ 45% de militaires.

Enfin, la participation militaire et financière aux OPEX des pays européens et autres est nécessaire et à ce stade elle reste peu importante : ainsi, pour l'OPEX Barkhane elle est la suivante : au sein de la MINUSMA déploiement de 400 Néerlandais et 200 Suédois, armement de l'EUTM (formation de cadres militaires maliens) avec 150 Allemands, soutien en transport aérien stratégique (Europe vers le Mali) assuré par des Espagnols et des Britanniques, ravitaillement de carburant en vol apporté par les américains...

nom de l'OPEX nature de l'OPEX début fin effectifs continent pays cadre
ARAMIS assistance 1996 2008 40 afrique cameroun accord bi-latéral
EPERVIER assistance 1986 2014 1 025 afrique tchad accord bi-latéral
FURET protection ambassade 1998 2002 38 afrique gabon et pays limitrophes accord bi-latéral
LICORNE interposition 2002 2014 400 afrique côte d'ivoire accord bi-latéral
total       1 463      
Southern watch/ALYSSE surveillance aérienne 1992 2003 180 Moyen-orient irak multinational
FMO observation 1979 en cours 17 Moyen-orient sinaï multinational
FOMUC interposition 2002 2008 10 afrique centrafrique multinational
total       207      
CORYMBE surveillance maritime 1990 en cours 179 afrique golfe de guinée national
total       179      
FINUL interposition 1978 en cours 244 Moyen-orient liban ONU
MINUBH assistance sécurité 1995 2002 103 europe Bosnie-herzégovine ONU
MINUEE observation 2000 2008 1 afrique érythrée ONU
MINUIK assistance 1999 en cours 83 europe kosovo ONU
MINURSO observation 1991 en cours 25 afrique sahara occidental ONU
MINUSIL observation 1999 2005 1 afrique sierra léone ONU
MONUC observation 1999 2010 5 afrique république démocratique du congo ONU
MONUG observation 1993 2009 3 europe géorgie ONU
MONUIK observation 1991 2003 12 Moyen-orient Irak-koweit ONU
ONUST observation 1948 en cours 34 Moyen-orient Israël-Syrie ONU
total       511      
Enduring freedom (HERACLES/PAMIR/EPIDOTE) intervention et assistance 2001 2014 3 500 asie centrale afghanistan et pays limitrophes OTAN
KFOR/TRIDENT interposition 1999 en cours 5 318 europe kosovo OTAN
SFOR interposition 1996 2004 2 550 europe Bosnie-herzégovine OTAN
total       11 368      
EUMM observation 2001 2007 40 europe balkans UE
EUPM assistance sécurité 2002 2012 70 europe Bosnie-herzégovine UE
total       110      
total 2002     13 838      
ARAMIS assistance 1996 2008 40 afrique cameroun accord bi-latéral
BOALI assistance 2002 2013 190 afrique centrafrique accord bi-latéral
EPERVIER assistance 1986 2014 950 afrique tchad accord bi-latéral
LICORNE interposition 2002 2014 4 000 afrique côte d'ivoire accord bi-latéral
total       5 140      
MICECI interposition 2003 2004 150 afrique côte d'ivoire multinational
Southern watch/ALYSSE surveillance aérienne 1992 2003 60 Moyen-orient irak multinational
FMO observation 1979 en cours 15 Moyen-orient sinaï multinational
FOMUC interposition 2002 2008 10 afrique centrafrique multinational
total       235      
CORYMBE surveillance maritime 1990 en cours 200 afrique golfe de guinée national
total       200      
FINUL interposition 2002 en cours 206 Moyen-orient liban ONU
MINUEE observation 2000 2008 1 afrique érythrée ONU
MINUIK assistance 1999 en cours 75 europe kosovo ONU
MINURSO observation 1991 en cours 25 afrique sahara occidental ONU
MINUSIL observation 1999 2005 1 afrique sierra léone ONU
MONUC observation 1999 2010 5 afrique république démocratique du congo ONU
MONUG observation 1999 2010 3 europe géorgie ONU
MONUIK observation 1991 2003 3 Moyen-orient Irak-koweit ONU
ONUST observation 1948 en cours 4 Moyen-orient Israël-Syrie ONU
TARPAN/CCVINU surveillance 2002 2002 70 Moyen-orient arabie saoudite ONU
total       393      
Enduring freedom (HERACLES/PAMIR/EPIDOTE) intervention et assistance 2001 2014 1 300 asie centrale afghanistan et pays limitrophes OTAN
KFOR/TRIDENT interposition 1999 en cours 3 000 europe kosovo OTAN
SFOR interposition 1996 2004 1 000 europe Bosnie-herzégovine OTAN
total       5 300      
ALTAIR/CONCORDIA interposition     175 europe macédoine UE
ARTEMIS/MAMBA interposition 2003 2003 1 200 afrique république démocratique du congo UE
CONCORDIA assistance 2003 2003 197 europe macédoine UE
EUMM observation 2001 2007 16 europe balkans UE
EUPM assistance sécurité 2002 2012 65 europe Bosnie-herzégovine UE
total       1 653      
total 2003     12 921      
ARAMIS assistance 1996 2008 40 afrique cameroun accord bi-latéral
BOALI assistance 2002 2013 190 afrique centrafrique accord bi-latéral
EPERVIER assistance 1986 2014 950 afrique tchad accord bi-latéral
LICORNE interposition 2002 2014 4 300 afrique côte d'ivoire accord bi-latéral
total       5 440      
MICECI interposition 2003 2004 150 afrique côte d'ivoire multinational
FMO observation 1979 en cours 15 Moyen-orient sinaï multinational
FOMUC interposition 2002 2008 10 afrique centrafrique multinational
total       175      
CORYMBE surveillance maritime 1990 en cours 200 afrique golfe de guinée national
total       200      
FINUL interposition 1978 en cours 200 Moyen-orient liban ONU
MINUB observation 2004 2006 2 afrique burundi ONU
MINUEE observation 2000 2008 1 afrique érythrée ONU
MINUIK assistance 1999 en cours 50 europe kosovo ONU
MINUL observation 2003 en cours 1 afrique libéria ONU
MINURSO observation 1991 en cours 25 afrique sahara occidental ONU
MONUC observation 1999 2010 5 afrique république démocratique du congo ONU
MONUG observation 1993 2009 3 europe géorgie ONU
ONUST observation 1948 en cours 4 Moyen-orient Israël-Syrie ONU
total       291      
Enduring freedom (HERACLES/PAMIR/EPIDOTE) intervention et assistance 2001 2014 1 300 asie centrale afghanistan et pays limitrophes OTAN
KFOR/TRIDENT interposition 1999   2 550 europe kosovo OTAN
SFOR interposition 1996 2004 1 000 europe Bosnie-herzégovine OTAN
total       4 850      
EUMM observation 2001 2007 16 europe balkans UE
EUPM assistance 2002 2012 58 europe Bosnie-hervézogine UE
total       74      
total 2004     11 030      
ARAMIS assistance 1996 2008 40 afrique cameroun accord bi-latéral
BOALI assistance 2002 2013 200 afrique centrafrique accord bi-latéral
EPERVIER assistance 1986 2014 1 000 afrique tchad accord bi-latéral
LICORNE interposition 2002 2014 4 000 afrique côte d'ivoire accord bi-latéral
total       5 200      
BERYX assitance 2005 2005 1 359 Asie indonésie multinational
FMO observation 1979 en cours 15 Moyen-orient sinaï multinational
FOMUC interposition 2002 2008 20 afrique centrafrique multinational
total       1 394      
CORYMBE surveillance maritime 1990 en cours 300 afrique golfe de guinée national
total       300      
FINUL interposition 1978 en cours 205 Moyen-orient liban ONU
MINUEE observation 2000 2008 1 afrique érythrée ONU
MINUIK assistance 1999 en cours 40 europe kosovo ONU
MINUL observation 2003 en cours 1 afrique libéria ONU
MINURSO observation 1991 en cours 25 afrique sahara occidental ONU
MINUSTAH/CARBET observation 2004 en cours 400 amérique haïti ONU
MONUC observation 1999 2010 3 afrique république démocratique du congo ONU
MONUG observation 1993 2009 3 europe géorgie ONU
ONUCI/CALAO interposition 2004 en cours 200 afrique côte d'ivoire ONU
ONUST observation 1948 en cours 3 Moyen-orient Israël-Syrie ONU
total       881      
Enduring freedom (HERACLES/PAMIR/EPIDOTE) intervention et assistance 2001 2014 1 870 asie centrale afghanistan et pays limitrophes OTAN
KFOR/TRIDENT interposition 1999 en cours 2 200 europe kosovo OTAN
OHQ/JFC/ACC interposition 2004 2004 45 europe Bosnie-herzégovine OTAN
total       4 115      
ALTHEA interposition 2005 en cours 450 europe balkans UE
EUMM observation 2001 2007 10 europe balkans UE
EUPM assistance 2002 2012 45 europe Bosnie-herzégovine UE
total       505      
total 2005     12 395      
ARAMIS assistance 1996 2008 40 afrique cameroun accord bi-latéral
BALISTE évacuation de ressortissants 2006 2008 200 Moyen-orient liban ONU
BOALI assistance 2002 2013 200 afrique centrafrique accord bi-latéral
EPERVIER assistance 1986 2014 1 200 afrique tchad accord bi-latéral
LICORNE interposition 2002 2014 3 500 afrique côte d'ivoire UE
total       4 900      
FMO observation 1979 en cours 15 Moyen-orient sinaï multinational
FOMUC interposition 2002 2008 20 afrique centrafrique multinational
total       35      
CORYMBE surveillance maritime 1990 en cours 200 afrique golfe de guinée national
BALISTE évacuation de ressortissants 2006 2006 1 700 Moyen-orient liban national
total       1 900      
FINUL/DAMAN interposition 1978 en cours 1 650 Moyen-orient liban ONU
MINUEE observation 2000 2008 1 afrique érythrée ONU
MINUIK assistance 1999 en cours 30 europe kosovo ONU
MINUL observation 2003 en cours 1 afrique libéria ONU
MINURSO observation 1991 en cours 25 afrique sahara occidental ONU
MINUSTAH observation 2004 en cours 20 amérique haïti ONU
MONUC observation 1999 2010 3 afrique république démocratique du congo ONU
MONUG observation 1993 2009 3 europe géorgie ONU
ONUCI/CALAO interposition 2004 en cours 180 afrique côte d'ivoire ONU
ONUST observation 1948 en cours 3 Moyen-orient Israël-Syrie ONU
total       1 916      
Enduring freedom (HERACLES/PAMIR/EPIDOTE) intervention et assistance 2001 2014 1 910 asie centrale afghanistan et pays limitrophes OTAN
KFOR/TRIDENT interposition 1999 en cours 1 900 europe kosovo OTAN
total       3 810      
ALTHEA interposition 2005 en cours 350 europe balkans UE
EUFOR RD Congo/BENGA assistance 2006 2006 850 afrique république démocratique du congo UE
EUMM observation 2001 2007 10 europe balkans UE
EUPM assistance 2002 2012 35 europe Bosnie-hervézogine UE
EUPOL RD Congo et Kinshasa assistance 2005 2014 14 afrique république démocratique du congo UE
EUSEC RD Congo assistance 2005 en cours 13 afrique république démocratique du congo UE
total       1 272      
total 2006     13 833      
ARAMIS assistance 1996 2008 40 afrique cameroun accord bi-latéral
BOALI assistance 2002 2013 400 afrique centrafrique accord bi-latéral
EPERVIER assistance 1986 2014 1 250 afrique tchad accord bi-latéral
LICORNE interposition 2002 2014 3 020 afrique côte d'ivoire accord bi-latéral
total       4 670      
FMO observation 1979 en cours 15 Moyen-orient sinaï multinational
FOMUC interposition 2002 2008 20 afrique centrafrique multinational
total       35      
BALISTE évacuation de ressortissants 2006 2008 177 Moyen-orient liban national
CORYMBE surveillance maritime 1990 en cours 200 afrique golfe de guinée national
total       377      
FINUL/DAMAN interposition 1978 en cours 1 900 Moyen-orient liban ONU
MINUEE observation 2000 2008 1 afrique érythrée ONU
MINUIK assistance 1999 en cours 20 europe kosovo ONU
MINUL observation 2003 en cours 1 afrique libéria ONU
MINURSO observation 1991 en cours 25 afrique sahara occidental ONU
MINUSTAH observation 2004 en cours 20 amérique haïti ONU
MONUC observation 1999 2010 20 afrique république démocratique du congo ONU
MONUG observation 1993 2009 3 europe géorgie ONU
ONUCI/CALAO interposition 2004 en cours 191 afrique côte d'ivoire ONU
ONUST observation 1948 en cours 3 Moyen-orient Israël-Syrie ONU
total       2 184      
AIR BALTIC surveillance aérienne 2004 en cours 250 europe pays baltes OTAN
Enduring freedom (HERACLES/PAMIR/EPIDOTE) intervention et assistance 2001 2014 2 270 asie centrale afghanistan et pays limitrophes OTAN
KFOR/TRIDENT interposition 1999 en cours 1 850 europe kosovo OTAN
total       4 370      
ALTHEA interposition 2005 en cours 250 europe balkans UE
EUPOL RD Congo et Kinshasa assistance 2005 2014 14 afrique république démocratique du congo UE
EUSEC RD Congo assistance 2005 en cours 13 afrique république démocratique du congo UE
EUMM observation 2001 2007 10 europe balkans UE
EUPM assistance 2002 2012 25 europe Bosnie-herzégovine UE
total       312      
total 2007     11 948      
ARAMIS assistance 1996 2008 40 afrique cameroun accord bi-latéral
BOALI assistance 2002 2013 200 afrique centrafrique accord bi-latéral
EPERVIER assistance 1986 2014 1 250 afrique tchad accord bi-latéral
LICORNE interposition 2002 2014 1 900 afrique côte d'ivoire accord bi-latéral
total       3 350      
FMO observation 1979 en cours 20 Moyen-orient sinaï multinational
FOMUC interposition 2002 2008 3 afrique centrafrique multinational
total       23      
CORYMBE surveillance maritime 1990 en cours 100 afrique golfe de guinée national
total       100      
FINUL/DAMAN interposition 1978 en cours 1 900 Moyen-orient liban ONU
MINUAD interposition 2007 en cours 15 afrique darfour ONU
MINUEE observation 2000 2008 1 afrique érythrée ONU
MINUIK assistance 1999 en cours 20 europe kosovo ONU
MINUL observation 2003 en cours 1 afrique libéria ONU
MINURSO observation 1991 en cours 13 afrique sahara occidental ONU
MINUSTAH observation 2004 en cours 60 amérique haïti ONU
MONUC observation 1999 2010 3 afrique république démocratique du congo ONU
ONUCI/CALAO observation 2004 en cours 200 afrique côte d'ivoire ONU
ONUST observation 1948 en cours 9 Moyen-orient Israël-Syrie ONU
MINURCAT interposition 2007 2010 12 afrique Tchad – centrafrique ONU
total       2 234      
Enduring freedom (HERACLES/PAMIR/EPIDOTE) intervention et assistance 2001 2014 3 300 asie centrale afghanistan et pays limitrophes OTAN
KFOR/TRIDENT interposition 1999 en cours 2 000 europe kosovo OTAN
total       5 300      
ALTHEA interposition 2005 en cours 300 europe Bosnie-herzégovine UE
EUFOR TCHAD – RCA interposition 2008 2009 1 850 afrique Tchad – centrafrique UE
EUPOL RD Congo  assistance 2005 2014 14 afrique république démocratique du congo UE
EUSEC RD Congo assistance 2005 en cours 13 afrique république démocratique du congo UE
EUPM assistance 2002 2012 15 europe Bosnie-herzégovine UE
total       2 192      
total 2008     13 199      
BOALI assistance 2002 2013 240 afrique centrafrique accord bi-latéral
EPERVIER assistance 1986 2014 1 100 afrique tchad accord bi-latéral
LICORNE interposition 2002 2014 900 afrique côte d'ivoire accord bi-latéral
total       2 240      
FMO observation 1979 en cours 15 Moyen-orient sinaï multinational
total       15      
CORYMBE surveillance maritime 1990 en cours 200 afrique golfe de guinée national
total       200      
FINUL/DAMAN interposition 1978 en cours 1 450 Moyen-orient liban ONU
MINUIK assistance 1999 en cours 15 europe kosovo ONU
MINUL observation 2003 en cours 1 afrique libéria ONU
MINURCAT interposition 2009 2010 350 afrique centrafrique ONU
MINURSO observation 1991 en cours 13 afrique sahara occidental ONU
MINUSTAH observation 2004 en cours 25 amérique haïti ONU
MONUC observation 1999 2010 3 afrique république démocratique du congo ONU
ONUCI/CALAO interposition 2004 en cours 30 afrique côte d'ivoire ONU
ONUST observation 1948 en cours 3 Moyen-orient Israël-Syrie ONU
total       1 890      
Enduring freedom (HERACLES/PAMIR/EPIDOTE) intervention et assistance 2001 2014 3 750 asie centrale afghanistan et pays limitrophes OTAN
KFOR/TRIDENT interposition 1999 en cours 1 480 europe kosovo OTAN
total       5 230      
ALTHEA observation 2005 en cours 30 europe Bosnie-herzégovine UE
ATALANTE/EUNAVFOR protection maritime 2008 en cours 250 afrique côtes de somalie UE
EUPOL RD Congo  assistance 2005 2014 2 afrique république démocratique du congo UE
EUSEC RD Congo assistance 2005 en cours 7 afrique république démocratique du congo UE
total       289      
total 2009     9 849      
BOALI assistance 2002 2013 240 afrique centrafrique accord bi-latéral
EPERVIER assistance 1986 2014 950 afrique tchad accord bi-latéral
LICORNE interposition 2002 2014 900 afrique côte d'ivoire accord bi-latéral
total       2 090      
FMO observation 1979 en cours 15 Moyen-orient sinaï multinational
total       15      
CORYMBE surveillance maritime 1990 en cours 280 afrique golfe de guinée national
Equipes de protection des thoniers français contre les pirates protection 2010 en cours 80 Asie – afrique océan indien national
total       360      
FINUL/DAMAN interposition 1978 en cours 1 450 Moyen-orient liban ONU
MINUIK assistance 1999 en cours 15 europe kosovo ONU
MINUL observation 2003 en cours 1 afrique libéria ONU
MINURSO observation 1991 en cours 15 afrique sahara occidental ONU
MINUSTAH observation 2004 en cours 45 amérique haïti ONU
MONUC observation 1999 2010 3 afrique république démocratique du congo ONU
ONUCI/CALAO interposition 2004 en cours 10 afrique côte d'ivoire ONU
ONUST observation 1948 en cours 3 Moyen-orient Israël-Syrie ONU
total       1 542      
AIR BALTIC surveillance aérienne 2004 en cours 250 europe pays baltes OTAN
Enduring freedom (HERACLES/PAMIR/EPIDOTE) intervention et assistance 2001 2014 3 750 asie centrale afghanistan et pays limitrophes OTAN
KFOR/TRIDENT interposition 1999 en cours 720 europe kosovo OTAN
total       4 720      
ALTHEA observation 2005 en cours 30 europe Bosnie-herzégovine UE
ATALANTE/EUNAVFOR protection maritime 2008 en cours 200 afrique côtes de somalie UE
EUSEC assistance 2005 en cours 7 afrique république démocratique du congo UE
total       237      
total 2010     8 949      
BOALI interposition 2002 2013 240 afrique centrafrique accord bi-latéral
EPERVIER assistance 1986 2014 950 afrique tchad accord bi-latéral
LICORNE interposition 2002 2014 700 afrique côte d'ivoire accord bi-latéral
total       1 890      
FMO observation 1979 en cours 15 Moyen-orient sinaï multinational
HARMATTAN intervention 2011 2011 1 100 afrique lybie multinational
total       1 115      
CORYMBE surveillance maritime 1990 en cours 150 afrique golfe de guinée national
Equipes de protection des thoniers français contre les pirates protection 2010 en cours 70 Asie – afrique océan indien national
HARMATTAN intervention 2011 2011 1 300 afrique lybie national
total       1 520      
FINUL/DAMAN interposition 1978 en cours 1 300 Moyen-orient liban ONU
MINUIK assistance 1999 en cours 15 europe kosovo ONU
MINUL observation 2003 en cours 1 afrique libéria ONU
MINURSO observation 1991 en cours 15 afrique sahara occidental ONU
MINUSTAH observation 2004 en cours 20 amérique haïti ONU
MONUSCO observation 2010 en cours 3 afrique république démocratique du congo ONU
ONUCI/CALAO interposition 2004 en cours 10 afrique côte d'ivoire ONU
ONUST observation 1948 en cours 3 Moyen-orient Israël-Syrie ONU
total       1 367      
AIR BALTIC surveillance aérienne 2004 en cours 250 europe pays baltes OTAN
Enduring freedom (HERACLES/PAMIR/EPIDOTE) intervention et assistance 2001 2014 4 000 asie centrale afghanistan et pays limitrophes OTAN
KFOR/TRIDENT interposition 1999 en cours 210 europe kosovo OTAN
total       4 460      
ALTHEA interposition 2005 en cours 15 europe Bosnie-herzégovine UE
ATALANTE/EUNAVFOR protection maritime 2008 en cours 150 afrique côtes de somalie UE
EUSEC assistance 2005 en cours 7 afrique république démocratique du congo UE
EUTM SOMALIA assistance 2010 en cours 5 afrique ouganda UE
total       177      
total 2011     10 529      
BOALI assistance 2002 2013 240 afrique centrafrique accord bi-latéral
EPERVIER assistance 1986 2014 950 afrique tchad accord bi-latéral
LICORNE interposition 2002 2014 500 afrique côte d'ivoire accord bi-latéral
TAMOUR soutien humanitaire 2012 2013 90 Moyen-orient jordanie accord bi-latéral
total       1 780      
FMO observation 1979 en cours 2 Moyen-orient sinaï multinational
total       2      
CORYMBE surveillance maritime 1990 en cours 200 afrique golfe de guinée national
Equipes de protection des thoniers français contre les pirates protection 2010 en cours 80 Asie – afrique océan indien national
total       280      
FINUL/DAMAN interposition 1978 en cours 900 Moyen-orient liban ONU
MINUIK assistance 1999 en cours 10 europe kosovo ONU
MINUL observation 2003 en cours 1 afrique libéria ONU
MINURSO observation 1991 en cours 15 afrique sahara occidental ONU
MINUSTAH observation 2004 en cours 2 amérique haïti ONU
MONUSCO observation 2010 en cours 3 afrique république démocratique du congo ONU
ONUCI/CALAO interposition 2004 en cours 10 afrique côte d'ivoire ONU
ONUST observation 1948 en cours 3 Moyen-orient Israël-Syrie ONU
total       944      
Enduring freedom (HERACLES/PAMIR/EPIDOTE) intervention et assistance 2001 2014 3 000 asie centrale afghanistan et pays limitrophes OTAN
KFOR/TRIDENT interposition 1999 en cours 240 europe kosovo OTAN
total       3 240      
ALTHEA observation 2005 en cours 10 europe Bosnie-herzégovine UE
ATALANTE/EUNAVFOR protection maritime 2008 en cours 150 afrique côtes de somalie UE
EUSEC assistance 2005 en cours 7 afrique république démocratique du congo UE
EUTM SOMALIA assistance 2010 en cours 5 afrique ouganda UE
total       172      
total 2012     6 416      
BOALI interposition 2002 2013 250 afrique centrafrique accord bi-latéral
EPERVIER assistance 1986 2014 950 afrique tchad accord bi-latéral
LICORNE interposition 2002 2014 450 afrique côte d'ivoire accord bi-latéral
SERVAL intervention et assistance 2013 2014 3 200 afrique mali accord bi-latéral
TAMOUR soutien humanitaire 2012 2013 80 Moyen-orient jordanie accord bi-latéral
total       4 930      
FMO observation 1979 en cours 2 Moyen-orient sinaï multinational
MISCA interposition 2013 2013 7 afrique centrafrique multinational
total       9      
CORYMBE surveillance maritime 1990 en cours 150 afrique golfe de guinée national
Equipes de protection des thoniers français contre les pirates protection 2010 en cours 80 Asie – afrique océan indien national
total       230      
FINUL/DAMAN interposition 1978 en cours 900 Moyen-orient liban ONU
MINUL observation 2003 en cours 1 afrique libéria ONU
MINURSO observation 1991 en cours 15 afrique sahara occidental ONU
MINUSMA observation 2013 en cours 15 afrique mali ONU
MINUSTAH observation 2004 en cours 2 amérique haïti ONU
MONUSCO observation 2010 en cours 5 afrique république démocratique du congo ONU
ONUCI/CALAO observation 2004 en cours 10 afrique côte d'ivoire ONU
ONUST observation 1948 en cours 3 Moyen-orient Israël-Syrie ONU
total       951      
AIR BALTIC surveillance aérienne 2004 en cours 250 europe pays baltes OTAN
Enduring freedom (HERACLES/PAMIR/EPIDOTE) intervention et assistance 2001 2014 800 asie centrale afghanistan et pays limitrophes OTAN
KFOR/TRIDENT interposition 1999 en cours 300 europe kosovo OTAN
total       1 350      
ALTHEA observation 2005 en cours 1 europe Bosnie-herzégovine UE
ATALANTE/EUNAVFOR protection     200 afrique côtes de somalie UE
EUCAP SAHEL intervention 2012 en cours 1 afrique mali UE
EUSEC assistance 2005 en cours 7 afrique république démocratique du congo UE
EUTM MALI assistance 2013 en cours 100 afrique mali UE
EUTM SOMALIA assistance 2010 en cours 2 afrique ouganda UE
total       311      
total 2013     7 781      
BARKANE intervention et assistance 2014 en cours 3 000 afrique bande sahélo-saharienne accord bi-latéral
LICORNE interposition 2002 2014 450 afrique côte d'ivoire accord bi-latéral
SANGARIS interposition 2014 en cours 2 000 afrique centrafrique accord bi-latéral
total       5 450      
FMO observation 1979 en cours 2 Moyen-orient sinaï multinational
total       2      
CORYMBE surveillance maritime 1990 en cours 350 afrique golfe de guinée national
Equipes de protection des thoniers français contre les pirates protection 2010 en cours 150 afrique Seychelles-somalie national
total       500      
FINUL/DAMAN interposition 1978 en cours 900 Moyen-orient liban ONU
MINUL observation 2003 en cours 1 afrique libéria ONU
MINURSO observation 1991 en cours 15 afrique sahara occidental ONU
MINUSCA interposition 2014 en cours 10 afrique centrafrique ONU
MINUSMA observation 2013 en cours 15 afrique mali ONU
MINUSTAH observation 2004 en cours 2 amérique haïti ONU
MONUSCO observation 2010 en cours 6 afrique république démocratique du congo ONU
ONUCI/CALAO interposition 2004 en cours 10 afrique côte d'ivoire ONU
ONUST observation 1948 en cours 1 Moyen-orient Israël-Syrie ONU
total       960      
AIR BALTIC surveillance aérienne 2004 en cours 250 europe pays baltes OTAN
Enduring freedom (HERACLES/PAMIR/EPIDOTE) intervention et assistance 2001 2014 250 asie centrale afghanistan et pays limitrophes OTAN
KFOR/TRIDENT interposition 1999 en cours 10 europe kosovo OTAN
total       510      
ALTHEA observation 2005 en cours 1 europe Bosnie-herzégovine UE
EUFOR  interposition 2014 2014 250 afrique centrafrique UE
EUSEC assistance 2005 en cours 6 afrique république démocratique du congo UE
EUTM MALI intervention 2013 en cours 85 afrique mali UE
ATALANTE/EUNAVFOR protection maritime 2008 en cours 200 afrique côtes de somalie UE
total       542      
total 2014     7 962      
BARKHANE intervention et assistance 2014 en cours 3 000 afrique bande sahélo-saharienne accord bi-latéral
SANGARIS interposition     1 700 afrique centrafrique accord bi-latéral
total       4 700      
CHAMMAL intervention 2014 en cours 700 Moyen-orient Irak-koweit multinational
FMO observation 1979 en cours 2 Moyen-orient sinaï multinational
total       702      
CORYMBE surveillance maritime 1990 en cours 350 afrique golfe de guinée national
Equipes de protection des thoniers français contre les pirates protection 2010 en cours 70 Asie – afrique océan indien national
total       420      
FINUL/DAMAN interposition 1978 en cours 900 Moyen-orient liban ONU
MINUL observation 2003 en cours 1 afrique libéria ONU
MINURSO observation 1991 en cours 8 afrique sahara occidental ONU
MINUSCA interposition 2014 en cours 30 afrique centrafrique ONU
MINUSMA observation 2013 en cours 15 afrique mali ONU
MONUSCO observation 2010 en cours 6 afrique république démocratique du congo ONU
ONUCI/CALAO interposition 2004 en cours 10 afrique côte d'ivoire ONU
total       970      
enduring freedom horn africa interposition 2001 en cours 150 afrique océan indien OTAN
total       150      
ALTHEA observation 2005 en cours 1 europe Bosnie-herzégovine UE
ATALANTE/EUNAVFOR protection maritime 2008 en cours 350 afrique côtes de somalie UE
EUMAM  assistance 2015 en cours 20 afrique centrafrique UE
EUTM MALI intervention 2013 en cours 70 afrique mali UE
total       441      
total en avril 2015     7 383      

1Les Etats-unis et Israël donnent à leurs OPEX une appelation plus symbolique en matiére de diplomatie internationale et de communication médiatique : respectivement «Operation Enduring Freedom» («Liberté immuable») en Afghanistan et « Plomb durci » dans la bande Gaza.

2De 1968 à 1978 : opérations aéroterrestres Bison, Limousin, Moquette, Ephemére, Picardie, Languedoc, Camomille, Palétuvier et Tacaud, puis Manta (1982-1983), Epervier (1986-2014).

3Opération Barracuda (1978-1981), Almandin (1996-1998), Boali (2002-2013) et Sangaris (2013).

4Opérations Verveine au Shaba (1977), Bonite à Kolwezi (1978), Mamba en 2003, Benga en 2006.

5Libération d'otages capturés par des indépendantistes djiboutiens (1976), opérations Godoria en 1991, Iskoutir, (1992-1999), Khor Angar en 1999, diverses actions de soutien logistique militaire sur la frontiére avec l'Erytrée dans les années 2000.

6Opération Aramis (1994-2008).

7Opérations Noirot (1990-1993) et Volcan (1993).

8Opérations Oside (1989-1990) et Azalée (1995).

9Opération Serval (2013-2014) et Barkhane (depuis 2014).

10Opération en 1964 et Requin (1990).

11Opération Lamentin de 1977 à 1978.

12Suite notamment aux différentes interventions françaises et de l'ONU au Rwanda dans les années 1990-1994.

13Renforcement des capacités africaines au maintien de la paix.

14Les équipements et matériels sont stockés au sein des forces de présence au Sénégal, au Gabon et à Djibouti.

15Financées de plus en plus par plusieurs bailleurs de fonds.

16Avec une capacité de déploiement plus rapide que celles des forces de l'ONU devant prendre le relais de ces forces interafricaines.

17Tchad, Gabon, Mali, Burkina-Faso, Sénégal et Togo.

18Bénin, Ghana, Niger, Sénégal, Togo.

19Tchad, Gabon, Congo, Cameroun.

20Tchad, Nigéria, Sénégal, Niger, Burkina-Faso, Togo, Bénin, Guinée, Sierra Léone, Libéria, Ghana, Gambie, Cap-Vert, Guinée-Bissau.

21Confer l'article de la Fondation iFRAP du 8 septembre 2015.

22Respectivement : opérations Turquoise en 1994, Libage conduite dans le cadre de l'opération « Provide Confort », Tamour en 2012-2013.

23Opérations Requin (Gabon - 1990), Barjoyer (Zaïre-1993), Amaryllis (Rwanda-1994), Pelican et Antilope (Congo-1997 et 1998), Iroko (Guinée Bissau-1998), RDC (Malachite-1998), Licorne (Côte d'Ivoire-2005)..., mais aussi précédemment dans le condominuim franco-britannique des Nouvelles Hébrides – actuel Vanuatu (opération Saintonge en 1980) et lors desquelles la France a respecté les règles internationales d'engagement de ses forces armées définies par la Cour internationale de justice.

24Confer le décret n° 86-366 du 11 mars 1986 relatif à la rémunération de certains services rendus par le ministère de la défense.

25Confer la loi n°94-589 du 15 juillet 1994 et action budgétée dans chaque LFI du MINDEF.

26Opération Cormoran suite à l'ouragan Mitch en 1998.

27Confer l'article de la Fondation iFRAP du 28 juin 2015.

28De façon significative dans ce pays depuis le retour en 2008 de la France dans le commandement militaire intégré de l'OTAN.

29Brigade des forces spéciales terrestres (BFST), 6 commandos marine (ALFUSCO), commando parachutiste Air n° 10 et escadron de transport « Poitou ».

30Eléments français d'assistance opérationnelle dissous en 1998.

31D'autant que les bâtiment multi-missions (BMM) n'ont pas de capacités amphibies comme les BATRAL qu'ils doivent remplacer dans 3 DOM-COM (Antilles, Nouvelle Calédonie et Polynésie).

32A titre d'exemple, l'arrivée tardive des Rafale Marine a nécessité la modernisation des Super Etendard mis en service en 1978 et retirés du service en 2016 et celle des hélicoptères Tigre s'est traduite par l'engagement de nuit en Libye des hélicoptères Gazelle moins bien protégés et armés et dont une partie sera encore en service jusqu'en 2030.

33Chiffres donnés par le Général commandant commandant des forces terrestres lors de son audition à la Commission de la défense nationale et des forces armées, le Mardi 17 novembre 2015 .

34A noter toutefois que cette augmentation de durée semble peu appropriée aux personnels navigant pour des raisons de sécurité lors de leurs missions en vol.

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.