Emploi et politiques sociales

Le modèle anglais : réponse à Didier Migaud

04 octobre 2006 • Sandrine Gorreri

emploi_politiquessociales.jpg

Depuis maintenant deux ans, l'iFRAP défend une refonte du modèle social français en s'appuyant sur une comparaison simple avec la Grande-Bretagne : il nous manque 7 millions d'emplois marchands.
Comment résoudre les problèmes de notre pays avec un tel retard ?

La France et la Grande-Bretagne comptent environ 60 millions d'habitants. Pourtant, en 2003, la Grande-Bretagne comptait 28 millions d'emplois contre 24 en France. Et surtout, le nombre d'emplois marchands était de 17 millions en France contre près de 24 millions en Grande-Bretagne.

C'est sur ce constat que l'iFRAP défend la mise en place de mesures phares pour redresser l'emploi : les Business Angels et une vraie politique pour la création d'entreprises et la mise en place d'un Contrat Plein Emploi pour libérer le travail.

Cette démonstration n'avait pas convaincu Didier Migaud, député PS de l'Isère, ancien rapporteur général du budget à l'Assemblée Nationale qui, par courrier, mettait en doute les fondements du succès anglais : "Les comparaisons avec la Grande-Bretagne doivent être relativisées. En effet, avec 7 millions d'actifs supplémentaires, la Grande-Bretagne a une richesse nationale équivalente à la France. En fait la situation s'explique notamment en raison d'un nombre élevé d'emplois très précaires et d'une durée de travail inférieure à 35 heures par semaine pour ce type d'emploi". La Grande-Bretagne aurait finalement le même PIB que la France parce qu'une part importante de ses emplois sont des emplois précaires.

Des arguments infondés auxquels nous répondons

- 7 millions d'Anglais travaillent à temps partiel contre 4 millions de Français. Mais le temps partiel subi est de 8% en Grande-Bretagne alors qu'il est de 30% en France. A la différence de la France, le temps partiel anglais est donc un temps partiel presque entièrement choisi. Une situation qui a permis d'améliorer considérablement le taux d'emploi et notamment celui des catégories les plus fragiles (chez les 15-24 ans et les plus de 55 ans) et est la marque d'une économie plus souple où il y a moins de barrières.

Situation de l'emploi en France et en Grande-Bretagne


- Et le PIB anglais n'est pas plus faible pour autant. Si l'on regarde le PIB marchand, on constate qu'il est supérieur en Grande-Bretagne de près de 16% par rapport à la France (1022 milliards d'euros contre 877 milliards d'euros). Si les PIB totaux sont quasiment égaux, c'est que le PIB non marchand français est beaucoup plus élevé que le PIB non marchand anglais (258 milliards d'euros contre 180 milliards d'euros). Et il convient de se rappeler que le PIB non marchand ne mesure pas la valeurs créée mais simplement le coût des facteurs de production.

2003 en milliards d'euros France Grande-Bretagne
PIB en euros 1594,81€ 1599,88 €
Valeur ajoutéedes administrations publiques 258,00 € 180,89 €
Valeur ajoutée des sociétés 877,60 € 1022,00 €
Sources : INSEE (FR), ONS (GB)

- De plus, le PIB des entreprises intègre les cotisations sociales dont on peut se demander si une partie n'est pas l'objet d'un transfert vers le secteur public. Si l'on compare les seuls salaires hors cotisations sociales, on est proche du rapport 1,4 constaté en comparant les emplois marchands des deux pays. Ce qui veut dire que les salaires moyens hors charges sont sensiblement les mêmes dans les deux pays.

- Ce coefficient paraît par ailleurs conforté lorsqu'on considère le nombre d'heures totales travaillées qui est de 48 058 millions d'heures travaillées en Grande-Bretagne contre 38 805 millions d'heures en France [1].

France (en milliards €) Stés Financières Stés non Financières Total Total / tête
VA 69,70 € 807,90 € 877,60 € 52 234,99 €
Rémunérations des salariés 40,20 € 527,70 € 567,90 € 33 801,56 €
dont salaires 28,40 € 394,40 € 422,80 € 25 165,17 €
dont cotisations 11,80 € 133,30 € 145,10 € 8 636,39 €
EBE 25,60 € 250,00 € 275,60 € 16 403,79 €
Sources : INSEE (FR), ONS (GB)
Royaume-Uni (en millions £) Stés Financières Stés non Financières Total en € Total / tête
VA £69 600,00 £636 861,00 1 022,00 € 42 503,78 €
Rémunérations des salariés £30 860,00 £412 708,00 641,69 € 26 686,99 €
dont salaires £26 065,00 £356 913,00 554,04 € 23 041,63 €
dont cotisations £4 795,00 £55 795,00 87,65 € 3 645,36 €
EBE £37 381,00 £207 826,00 354,73 € 14 752,72 €
Sources : INSEE (FR), ONS (GB)

Nous persistons donc dans notre constat et dans les solutions que nous préconisons : il faut que les Français prennent conscience qu'avec 17 millions d'emplois dans le secteur marchand au lieu de 24 millions en Grande-Bretagne, nous n'arriverons jamais à baisser le poids des charges, a fortiori la dette publique.

Avec votre aide, nous pourrons apostropher les hommes politiques et mettre cette question au centre de la campagne électorale : faites passer nos éditoriaux sur les Business Angels, l'emploi, les gazelles, etc. et, pour ceux qui veulent être tenus informés de la campagne, rendez-vous sur www.ifrap-2007.org

[1] France : heures travaillées annuellement en millions d'heures : 38 805.1 (source INSEE comptes nationaux).
Grande-Bretagne : heures travaillées annuellement : 52* 924.2 millions d'heures travaillées
hebdomadaires : 48 058.4 (source : ONS - "Labour Market Statistics" de Juin 2006)

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.