Emploi et politiques sociales

Croissance et créations d’emplois : le quinquennat d'Emmanuel Macron porté par le CICE et le pacte de responsabilité

02 mai 2018 • l'équipe de la Fondation iFRAP

fh_em.jpg

Dans le cadre de la réalisation d'une évaluation économétrique des 12 premiers mois à l'Elysée d'Emmanuel Macron, la Fondation iFRAP s'est penchée sur les répercussions des mesures prises par François Hollande et sa majorité sur la croissance et l'emploi ces derniers mois. Il en ressort que le quinquennat d'Emmanuel Macron bénéficie des réformes de François Hollande car ces dernières (notamment le CICE et le Pacte de responsabilité) créeraient plus d'emplois sous la présidence d'Emmanuel Macron.

L'effet différé des mesures engagées par François Hollande permettrait, sur la période 2017-2022, la création de 657.000 emplois imputables aux mesures de François Hollande contre 264.000 créations emplois imputables à celles d'Emmanuel Macron. Il faut cependant rappeler que la mise en place du CICE et du Pacte de responsabilité a été en partie pilotée par Emmanuel Macron lorsqu'il était conseiller de François Hollande à l'Élysée.

Du côté de l'actuel Président, la baisse de l'impôt sur les sociétés aura aussi un impact positif sur la compétitivité des entreprises, comme le prélèvement forfaitaire unique et la réforme de l'ISF. À condition de bien diriger les investissements vers le financement et la création d'entreprises. Le gouvernement aurait pu choisir de stimuler encore plus l'économie avec des baisses d'impôts pesant sur la production. Cela permettrait de créer encore plus d'emplois.

Voir les graphiques ci-dessous et l'évaluation économique complète des 12 premiers mois de mandat d'Emmanuel Macron, en cliquant ici.

Commentaires

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.