Emploi et politiques sociales

Colloque à l'Assemblée nationale
données de santé : comment sortir de la polémique ?

18 septembre 2013 • l'équipe de la Fondation iFRAP

arton13540.jpg

Jeudi 19 septembre, Agnès Verdier-Molinié, directeur de la Fondation iFRAP, participait à la 2ème Journée annuelle du Cercle Numérique et Santé – le Colloque parlementaire : données de santé : comment sortir de la polémique ?

L'utilisation large des données de Santé.
Que faut-il en savoir ? Que peut-on en attendre ?

Les inégalités d'accès aux soins apparaissent insupportables et les déficits intenables. Les affaires sanitaires qui frappent à répétition notre système de santé défraient l'actualité en même temps que les questions de santé occupent de plus en plus d'espace dans le débat public.

Dans une société qui se veut transparente, où la responsabilisation des citoyens est sollicitée dans chacun de ses actes, où la démocratie sanitaire est devenue constitutive de la démocratie, l'accès large aux données et le non partage de l'information suscite défiance vis-à-vis du système de santé et méfiance vis-à-vis des professionnels.
C'est dans ce contexte que plusieurs voix se sont fait entendre récemment pour réclamer l'ouverture au public des données de santé.
C'est également à cette fin que la ministre de la Santé a confié une mission à l'IGAS.

Poser le débat de façon objective, mesurer les enjeux et les impacts directs ou indirects d'un accès large aux données, aborder aussi le « marché » qui y est associé, pour définir un cadre consensuel et éclairé de l'utilisation des données de santé. C'est l'objectif de cette journée.

[**Agnès Verdier-Molinié, directeur de la Fondation iFRAP, est intervenue à 9h45 sur le thème : L'ouverture des données publiques, un mouvement général.*]

Voir le programme de la journée.

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.