Emploi et politiques sociales

Ouest France • CHU : les temps partiels sur la sellette

17 janvier 2011 • l'équipe de la Fondation iFRAP

Le journal Ouest France cite une étude de la Fondation iFRAP, dans un article consacré aux temps partiels du centre hospitalier universitaire de Rennes.

Cet avantage salarial repose sur la règle de la retenue. « Le raisonnement consiste à dire que dans un service qui fonctionne 5 jours sur 7, un temps partiel de 80 % correspond à une absence d'un jour de travail par semaine, soit à 1/7e de semaine. La rémunération se calcule donc sur 6/7es (6 jours sur 7) d'un temps plein. Ce qui donne un traitement de 85,71 % du temps plein », explique-t-on sur le site de la fondation iFRAP. Les agents travaillant à 50 ou 60 % d'un temps plein sont en revanche rémunérés au prorata du temps travaillé.

Lire l'article sur le site du journal Ouest France