Emploi et politiques sociales

Bientôt la transparence du financement des syndicats !

06 février 2008 • l'équipe de la Fondation iFRAP

arton86.png

Les syndicats sont, en France, les seules personnes morales non tenues par la loi à tenir une comptabilité alors que tout autre organisme qui reçoit des subventions publiques y est tenu. Aujourd'hui, nul ne connaît ni le montant des subventions publiques aux syndicats ni le nombre de fonctionnaires mis à disposition des centrales syndicales. Il a fallu l'affaire UIMM pour que la France se souvienne que rien n'oblige les syndicats de salariés et du patronat à déposer leurs comptes. Grâce à cette affaire, il est devenu plus pressant de créer les conditions de la transparence syndicale. Déjà en 2004, l'iFRAP sortait, sous la signature de Bernard Zimmern, un livre choc : La dictature des syndicats. En 2008, le député du Rhône Philippe Cochet prend ce sujet à bras le corps et dépose une proposition de loi visant à la transparence des comptes des organisations syndicales. Cette proposition est déjà co-signée par plus de 85 députés. Souhaitons qu'elle connaisse le retentissement qu'elle mérite dans les discussions de notre Parlement et soit votée rapidement pour qu'enfin la question du financement des syndicats puisse être abordée en toute transparence, au-delà des idéologies.

Lire la proposition de loi

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.