Emploi et politiques sociales

INFORMATION POUR LES LABORATOIRES DE RECHERCHE EN ECONOMIE

Appel à projet : INNOVATION ET STRATEGIES DES ENTREPRISES

15 avril 2011 • l'équipe de la Fondation iFRAP

arton12055.jpg

La démographie des entreprises est une discipline presqu'inconnue en France alors qu'elle est indispensable pour formuler correctement des politiques publiques ayant des chances de succès en terme de création d'entreprises et d'emplois. La Fondation iFRAP, à travers son association sœur l'IRDEME, poursuit le développement de cette discipline depuis plus de 5 ans et à proposé à l'ANR (Agence Nationale de la Recherche) d'inscrire cette discipline parmi celles qui mériteraient d'être développées par des appels à concours. Le premier résultat est encore modeste mais, sans que la discipline soit mentionnée par son nom, ses principales problématiques sont abordées dans 3 § de l'axe thématique 4 : le § de bas de page15 et les 2 § en haut de page 16 repris ci-dessous. C'est un début et nous espérons que des laboratoires et pas seulement universitaires sauront profiter de cette première et modeste ouverture. En parallèle, la Fondation iFRAP et IRDEME espèrent introduire un site spécialisé sur ces problématiques dans les prochaines semaines.

Un appel à projet lancé par l'ANR (Agence nationale de la recherche) est reproduit ci-dessous.
La date limite de remise est le 24 mai 2011.

INNOVATION ET STRATEGIES DES ENTREPRISES

PDF - 1.3 Mo
Texte de l'appel à projet

L'innovation peut être abordée du point de vue du rôle des entreprises : suivant leur taille et leur statut les entreprises ne jouent pas le même rôle dans le processus d'innovation et ne produisent pas le même type d‘innovation. Quelle est la place des start-up, des PMI-PME, des gazelles, des entreprises de taille intermédiaire (ETI) et des grandes entreprises suivant les secteurs et comment évoluent-elles ? Quels sont les liens entre les mouvements économiques, les initiatives politiques et la taille des entreprises ? Quelles formes de financement sont mobilisées (subventions à l'innovation ou à la création d'entreprise, investissement par des sociétés de capital-risques, prêts bancaires, investissements privés) avec quels effets ? Quel est le rôle joué par le rachat de start-up ou par l'achat de produit/service par des grands groupes ? Quels sont les liens entre la création d'entreprise et le développement de l'innovation ?

Les formes de coopération entre entreprises mériteraient d'être étudiées (joint venture, pools de brevets, projet open source ou open innovation), ainsi que la spécificité des innovations en fonction des types d'entreprises (focalisation sur des produits existants, innovations de perfectionnement, innovation de rupture). Assiste-t-on à l'émergence de nouvelles formes d'organisations économiques et industrielles ? Comment s'articule compétition et concurrence suivant les secteurs considérés ?

L'importance de l'économie financiarisée affecte les stratégies d'entreprise et les comportements des acteurs. Les valeurs d'usage et d'échange peuvent être dépassées par la valeur sur les marchés financiers d'un portefeuille d'innovations brevetées ou d'une réputation d'entreprise.

L'économie d'opinion modifie les conditions de l'innovation à travers les effets d'annonce, les rachats d'entreprises, la prédation d'innovations dans les secteurs non marchands, le positionnement sur des tendances supposées porteuses, etc. Quels sont les effets des stratégies d'innovation changeantes, parfois ultraconfidentielles, puis affichées publiquement sur les comportements des innovateurs ? Comment prendre en compte les risques dans ce contexte ?

Des enquêtes de terrain permettraient de montrer les conditions d'imbrication des contraintes de l'économie financiarisée et des stratégies d'innovation.


Appel à projet de l'ANR

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.