Éducation et culture

L'Opinion • Le protectionnisme culturel français, un tabou

04 juillet 2013 • l'équipe de la Fondation iFRAP

Le quotidien, L'Opinion interrogeait le jeudi 27 juin, Agnès Verdier-Molinié, directeur de la Fondation iFRAP, sur le coût de l'exception culturelle française.

Agnès Verdier-Molinié : "Le problème vient de la multiplicité des financements"

Quand on parle du coût de l'exception culturelle, à quoi pensez-vous ?

Pour moi, ce que l'on appelle le « 1% culturel » n'est pas respecté. En réalité, nous sommes bien au-delà des 3 milliards de dépenses publiques. Lorsque l'on additionne les financements de l'État, des communes, des intercommunalités, des régions et des départements, on est au-delà de 11 milliards par an. Un montant considérable par rapport au PIB français. Un chiffre qu'il est d'ailleurs difficile de vérifier car il n'existe pas de statistiques par territoire.”

Pour lire la suite de l'article en ligne.