Éducation et culture

Rue89 • Ecoles mortes

05 avril 2011 • l'équipe de la Fondation iFRAP

Le site d'information Rue89 a interviewé Agnès Verdier-Molinié sur la suppression de 16.000 postes à l'Éducation nationale :

Les parents se mobilisent contre la suppression de 16.000 postes à la rentrée prochaine, prévue dans le cadre de la loi de finance. Dans l'enseignement public seront supprimés 8.967 postes d'enseignants en primaire, dont 5.600 au titre d'une « résorption » d'un actuel « surnombre » d'enseignants (…) Agnès Verdier-Molinié, directrice de la fondation iFRAP (un think tank ultralibéral), minimise l'impact de la mesure : « Il faut quand même rappeler que ce ne sont pas des licenciements, mais des non-remplacements de fonctionnaires. » Quid de l'enseignement et des enfants ? « Le budget de l'Éducation nationale est passé de 60 à 63 milliards, cette année. En pleine crise, les dépenses n'ont pas été gelées. »

Lire l'article sur le site de Rue89 : « Aidez-nous à compléter la carte des "écoles mortes" »