Éducation et culture

Le Monde • Ecole : abandon de l'évaluation en CE1 et CM2

14 juin 2012 • l'équipe de la Fondation iFRAP

[(Ce texte a été publié sur Le Monde.fr le 14 juin 2012. Il est signé par François Guizot, agrégé, pour la Fondation iFRAP.)]

Retrouvez l'article intégral sur le site de l'iFRAP

Ne cassons pas le thermomètre ! L'une des premières décisions annoncées par le nouveau ministre de l'Éducation, Vincent Peillon, signe l'abandon des évaluations des élèves des écoles primaires en CE1 et CM2. Est-ce une bonne mesure ? Beaucoup d'experts, notamment ceux du Haut Conseil de l'Éducation, critiquaient vertement le système d'évaluation, voire recommandaient son abandon, soulignant notamment les grandes disparités dans la façon dont ces évaluations étaient menées selon les écoles, certaines se livrant à un véritable bachotage avec une préparation ciblée des élèves aux tests, d'autres ne jouant pas le jeu ou laissant accrochés aux murs des classes des tableaux grammaticaux et des tables de multiplications qui aidaient à répondre aux questions. Étaient également mis en cause les changements subits, d'une année sur l'autre, de tests ou de grilles d'évaluation qui revenaient à surévaluer le niveau des élèves afin de livrer au Ministère des statistiques plus flatteuses pour son action.