Éducation et culture

Décentraliser l'éducation

10 février 2014 • l'équipe de la Fondation iFRAP

arton13936.jpg

37.000. C'est le nombre d'acteurs qui interviennent sur les questions d'éducation entre l'État, les régions, les départements et les communes. Ainsi quand la France compte 220.000 agents administratifs, l'Allemagne en compte 87.000 et le Royaume-Uni 100.000. Une sur-administration qui coûte cher : 14 milliards d'euros de dépenses annexes (restauration, transports, administration). Est-il vraiment nécessaire que l'État possède ses propres services au niveau des régions (Académies) et des départements (services académiques départementaux) ? La division financière, où les régions financent l'immobilier des lycées, les départements celui des collèges et les communes celui des écoles, a-t-elle un sens, hormis celui de multiplier les financeurs quand l'État reste l'unique décisionnaire ? Décentraliser l'Éducation en donnant aux régions les compétences éducatives et en laissant les communes gérer tous les établissements scolaires de leur zone, permettrait une rationalisation du coût administratif de l'Éducation d'un minimum de 5 milliards d'euros et d'environ 100.000 agents publics.

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.