Éducation et culture

Culture : Cesser toute subvention aux FRAC

11 février 2014 • l'équipe de la Fondation iFRAP

arton13937.jpg

Les FRAC, ces 23 Fonds régionaux d'art contemporain créés il y a tout juste 30 ans, amoncèlent 27.000 œuvres achetées grâce aux subventions des régions et de l'État (24 millions d'euros en 2010). Problème, à force d'accumuler des œuvres sans vendre, elles sont en train de se construire des super-réserves et des salles d'exposition temporaires ou permanentes. La construction du nouveau bâtiment pour le FRAC Bretagne coûte 17,8 millions d'euros, 20 millions d'euros pour le FRAC PACA, et jusqu'à 52 millions d'euros pour le FRAC Aquitaine. Un budget conséquent pour des lieux très peu visités : entre 14.000 et 16.000 visiteurs par an. D'autant que cette muséification va à l'encontre de leur mission qui est de soutenir les artistes et de diffuser l'art contemporain à un public plus large. Il faut donc cesser toute subvention aux FRAC et que leur budget soit assuré par la vente annuelle de 10% des collections et le mécénat privé. En plus de permettre le recentrage de la mission des FRAC sur la mobilité de l'art contemporain, on trouve, à la clef, une économie potentielle de 15 millions d'euros.

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.