Création d'un OFEC

23 mai 2008 • l'équipe de la Fondation iFRAP

Lettre A

L'iFRAP cité dans la Lettre A datée du 23 mai 2008 dans un article intitulé "Fourgous active son club libéral".

Extrait : "Jean-Michel Fourgous active ainsi les réseaux de Génération
entreprise (GE), le club d'une centaine de députés "issus
du monde de l'entreprise" qu'il a créé avec Olivier Dassault. Cause
du moment : faire inscrire dans la Constitution, à l'occasion de
sa réforme en discussion, la création d'un Office parlementaire
d'évaluation et de contrôle (OFEC) des comptes publics.
Fourgous et Louis Giscard d'Estaing, membre de GE, qui
militent depuis longtemps pour cette mesure, tentent de
mobiliser leurs collègues derrière un amendement en ce sens.

Ils s'appuient sur les Réformateurs d'Hervé Novelli (les deux
clubs ont de nombreux membres en commun), et surtout
sur le très libéral Institut français pour la recherche sur les
administrations publiques (Ifrap), présent à leurs côtés au
Palais-Bourbon et relayant leur proposition au niveau des
medias et des cabinets ministériels. Car l'OFEC présenterait
aux yeux des libéraux l'avantage d'obliger à une restriction
de la dépense publique et d'introduire, via l'implication de
cabinets d'audit, la "culture du privé" dans le contrôle de l'Etat.
Après un échec en commission des lois le 20 mai, l'Ifrap a lancé
une pétition et GE chasse les ralliements - au Nouveau centre
notamment - pour la discussion en séance plénière. Et si ce
combat-là n'aboutit pas, d'autres sont en préparation dans le
cadre du projet de loi de modernisation de l'économie."