Budget et fiscalité

Royaume-Uni : croissance de la fiscalité verte

16 avril 2008 • Samuel-Frédéric Servière

budget_fiscalites.jpg

Du budget anglais 2008 on pourra retenir tout à la fois la créativité fiscale et le dosage des mesures envisagées. Comme en France, la fiscalité verte fait une entrée tonitruante dans la structure du budget, avec une hausse de la vignette automobile sur les véhicules polluants (que l'on rapprochera de l'éco-pastille française), et la hausse de la fiscalité sur les carburants ainsi que des taxes aériennes.

D'un autre côté, une politique volontariste de rehaussement des droits d'accises touchant les tabacs et alcools. Si la volonté affichée est celle de combattre par la fiscalité des problèmes de santé publique, le gouvernement a cependant contre-balancé cette annonce, avec la publication le 8 janvier dernier d'une nouvelle charte du contribuable qui rabaisse sur tous les impôts le montant des pénalités de retard frappant les assujettis personnes physiques et personnes morales, d'environ 1% en moyenne.

En France en revanche, pas de répit pour le contribuable contrôlé, puisque certaines de ses dettes fiscales sont désormais imprescriptibles (taxe foncière).

Pour en savoir plus sur le budget du Royaume-Uni

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.