Budget et fiscalité

Challenges
Un mille-feuille fiscal toujours plus épais

05 octobre 2012 • l'équipe de la Fondation iFRAP

arton12900.png

Le magazine Challenges présente cette semaine en exclusivité l'étude réalisée en partenariat avec l'ASMEP-ETI, le syndicat des entreprises intermédiaires, à paraître ce mois-ci dans la revue de la Fondation iFRAP sur les prélèvements des entreprises.

« La ponction de 10 milliards d'euros sur les sociétés aura des conséquences graves, et notamment sur les entreprises de taille intermédiaire, qui représentent 22% de l'emploi et 33% de nos exportations. Déjà, ces sociétés subissent une pression fiscale beaucoup plus élevée,
comme le montre notre étude, par rapport à leurs concurrentes allemandes et britanniques. Nous détaillons le cas d'une PME de 230 salariés, réalisant 4 millions d'euros de bénéfices, qui verserait 2,5 millions de moins en taxes si elle était implantée en Allemagne. Un écart qui explique pourquoi les entreprises d'outre-Rhin sont plus compétitives. La restriction des niches fiscales dans le budget 2013 n'en a pas tenu compte. Ainsi, la restriction de la déduction des intérêts d'emprunts va encore pénaliser les ETI, qui en bénéficiaient lors de leurs acquisitions ou de leurs investissements
».

Cliquer sur l'image pour lire l'article :

PDF - 288.5 ko
"Un mille-feuille fiscal toujours plus épais", Challenges présente l'étude de la Fondation iFRAP

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.