Appel du 18 juin : Les français responsables parlent aux français responsables

18 juin 2009 • René Hans

Dans mes tribunes des 15 janvier et 6 février 2009, je mettais au grand jour l'attitude inavouable et intolérable d'une banque en la citant. Mea Culpa.

Dans la première affaire, je dois préciser que le patron victime voulait bloquer l'agence concernée en garant son camion devant la porte d'entrée, empêchant ainsi un accès aux clients. L'homme était à bout nerveusement.

Les banderoles étaient prêtes, de nombreux manifestants mobilisés, et disposés à accompagner le dirigeant. Je suis intervenu personnellement pour que la manifestation n'ait pas lieu. A l'avenir, je me garderai bien de rappeler à la raison les militants victimes de banques malveillantes.

Ma tribune relève de mon action syndicale à la CGPME et de mon engagement à l'iFRAP ; voilà que les banquiers courageux cherchent à faire condamner l'expert comptable. Lisez bien le courrier ci-après, il mérite votre réflexion :


Lettre de la FEDERATION FRANCAISE DE BANQUE à l'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES D'ALSACE en date du 6 mai 2009

« Monsieur le Président,

Je fais suite à votre entretien récent avec M. XXX au cours duquel il vous avait fait part de l'indignation de notre profession, face aux propos tenus par l'un de vos ressortissants, M. René HANS.

Par deux fois, sur son site internet, en janvier 2009 puis en février 2009, M. HANS s'est attaqué exagérément aux banques en général, leur reprochant injustement d'abandonner les artisans, puis, s'appuyant sur un exemple fallacieux à la banque XXX, avec des propos diffamatoires.

Cette attitude ne saurait laisser indifférente notre profession qui entretient de façon constante avec les experts comptables des relations à la fois professionnelles, confiantes et courtoises.

Notre souhait est de voir votre organisation professionnelle condamner de la manière la plus ferme, l'attitude de M. HANS, le rappelant à ses devoirs et notamment aux règles déontologiques de votre profession.

Vous remerciant de l'attention que vous porterez à notre requête, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l'expression de ma considération. »


Reste à savoir si notre profession « collaborera » comme cela le lui est demandé.

Puisqu'il faut parler de cette banque, parlons-en.

J'interviens personnellement sur le département du Haut-Rhin dans le cadre de la procédure de médiation du crédit.

Entre octobre et mars, j'ai suivi 30 dossiers, et je dois déplorer que la banque en question, avec 10 dossiers à lui seul, arrive malheureusement dans le peloton de tête. Triste record.

Diffusez largement cette tribune, elle en vaut la peine.

Commentaires

  • Par Loup • Posté le 22/06/2009 à 22:07 Je ne suis pas là pour dénigrer la profession de banquier, les PME en ont besoin en tant que premier partenaire. Mais acceptez les critiques que le monde fait et recadrez-vous pour réellement répondre à votre mission.
    Juste pour vous rappeler qu'il y a un peu plus de 2,6 millions d'entreprises en France. Sur ce total, 98% sont des entreprises employant moins de 50 salariés. Donc des PME.
    Si vous ne les soutenez pas vers qui se tourneront-ils (si ce n'est Capital Initiative) mais aussi qui vous fera gagner de l'argent?
    C'est ça l'économie, ce sont des interactions entre des partenaires solidaires avançant dans la même direction. Dites-moi où allez-vous les banquiers?
    Merci Mr Hans de défendre la cause des PME.
  • Par pablo • Posté le 22/06/2009 à 21:52 Ce courrier m'indigne. Moi qui avais rêvé un jour d'être banquier. Et bien je ne regrette pas d'avoir changé d'avis.
    Ils ne sont même pas capables de reconnaître leurs torts. Quand ces personnes jouent avec l'argent du contribuable, qu'ils en perdent une grande partie, réclamant par dessus tout l'intervention de l'Etat. Moi je pense que cela doit être puni de la plus dure façon.
    En plus de ça, ils se permettent encore de littéralement "lâcher" leurs clients, en difficulté face à la crise, et de leur dire qu'ils ont une mauvaise gestion.
    Dites-moi où est la blague!!!!!!!!
  • Par BABULA Anne-Marie • Posté le 22/06/2009 à 11:38 Je trouve scandaleux cette immixtion des banques dans l'ordre des experts comptables!!
    Vous remplissez à merveille votre rôle de défenseur des PME, je vous encourage vivement à poursuivre votre action!
    L'indignation des banquiers à votre égard est risible quant on connaît leur responsabilité dans le chaos économique que nous vivons actuellement.
    Les PME sont synonymes de vitalité, de développement, d'innovation, de croissance et d'emplois, les aider à mourir comme le font les banques aujourd'hui n'a pas de sens pour notre société.
    Monsieur HANS, continuez votre combat qui est bien légitime, vous êtes un exemple que beaucoup devraient suivre!!!
    A-M B
  • Par c.d mulhouse • Posté le 20/06/2009 à 20:47 Pourquoi faut-il condamner M. Hans ? Il a le courage de dire la vérité et de révéler au grand jour les coups bas que peuvent perpétrer les banquiers à leurs clients ? tout va bien lorsque le chef d'entreprise a les garanties personnelles nécessaires mais dès qu'il faut prendre le moindre risque, le banquier se retire et condamne son client par la force des choses. En quoi l'attitude de M. Hans manque-t-elle de droiture ? je dirais plutôt que M. Hans croit en l'entreprise et au courage de l'entrepreneur...