Agriculture et énergie

Agriculture : réduire la bureaucratie

20 février 2014 • l'équipe de la Fondation iFRAP

arton13944.jpg

En vingt ans, le nombre d'exploitations a baissé de moitié et la tendance se poursuit. Or, le nombre de fonctionnaires du ministère de l'Agriculture n'a baissé que de 9 % depuis 1980, sans compter les opérateurs de ce ministère dont les effectifs ont augmenté. Outre les effectifs de l'enseignement agricole, le ministère de l'Agriculture compte actuellement 15 000 fonctionnaires. Ce nombre aurait dû diminuer de moitié pour évoluer comme le nombre d'exploitations, et de moitié encore grâce aux progrès de productivité rendus possibles par les nouvelles technologies. Il faut simplifier le régime des subventions, supprimer la gestion des quotas, le contrôle des structures des exploitations, l'attribution des droits de produire et mettre un terme à l'administration du marché des terres agricoles. Quand on envoie un inspecteur vérifier que le nombre d'oliviers correspond à celui déclaré par l'agriculteur, il y a quelque chose qui ne marche pas. Économies réalisables : 400 millions d'euros par an.

Fermer

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d'information hebdomadaire de la Fondation iFRAP.

Recevez chaque semaine notre lettre d'information pour vous tenir au courant de l'activité et des travaux de la Fondation iFRAP.